Tesla a menti sur sa vidéo de promotion de la conduite autonome, tout est complètement faux

 

En 2016, Tesla a publié une vidéo démontrant les capacités de l’Autopilot, alors fraîchement annoncé. Pour l’époque, la technologie était particulièrement impressionnante, d’autant que le conducteur dans la voiture ne touche à aucun moment le volant. Problème : toute la vidéo n’est qu’une mise en scène exigée par Elon Musk.

tesla tableau de bord
Le tableau de bord d’une Tesla Model 3/Crédit : 123RF

Lorsque Tesla a présenté pour la première fois son système de conduite autonome, c’est un petit séisme qui a été causé dans le monde l’automobile. En 2016, le constructeur publie une vidéo avec une introduction pour le moins accrocheuse : « La personne à la place du conducteur n’est là que pour des raisons légales. Il ne fait rien du tout. La voiture se conduit toute seule. » S’en suit une collection de manœuvres montrant les capacités impressionnantes de l’Autopilot, sans que ladite personne ne touche une seule fois le volant.

Époustouflant, n’est-ce pas ? Hé bien, tout est faux. C’est Ashok Elluswamy, le directeur du logiciel Autopilot lui-même qui l’affirme. La révélation a eu lieu dans le cadre d’un procès contre Tesla, suite à un accident ayant coûté la mort d’un ingénieur d’Apple. D’après Ashok Elluswamy, Elon Musk aurait à l’époque exigé que ses équipes créent toute une mise en scène pour rendre la vidéo crédible. Mais, toujours selon ce dernier, la vidéo ne présente pas les capacités réelles de l’Autopilot.

L’Autopilot n’est pas aussi avancé que Tesla le prétend dans cette vidéo.

Pour ce faire, les ingénieurs de Tesla ont recréé une carte 3D d’une route sélectionnée à l’avance, dans la région de Menlo Park, en Californie, non loin du siège social de la firme, situé à l’époque à Palo Alto. Mais celle-ci n’a pas empêché divers conducteurs se relayant au volant de prendre le contrôle de la Model X pour éviter une collision. Selon Ashok Elluswamy, une des voitures tests s’est même encastrée dans une barrière du parking de Tesla.

Sur le même sujet : Tesla va bientôt résoudre les problèmes de buée et de gel des caméras Autopilot, voici comment

« L’intention de la vidéo n’était pas de dépeindre avec précision ce qui était disponible pour les clients en 2016. Il s’agissait de dépeindre ce qu’il était possible d’intégrer dans le système », justifie tout de même ce dernier. Pourtant, ce n’est pas ce qu’a laissé entendre Elon Musk lors de la diffusion. Sur Twitter, le patron de Tesla avait alors affirmé que les voitures « Tesla se conduisent toutes seules (sans aucune intervention humaine) dans les rues urbaines et sur l’autoroute, puis trouve une place de parking. »

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !