Switch : Nintendo prédit une pénurie de consoles en fin d’année 2021

 

Le patron de Nintendo laisse entendre que la Switch sera plus difficile à acheter en fin d’année. Il explique avoir assez de composants pour ses besoins « immédiats ». Mais, comme ses principaux concurrents Sony et Microsoft, il éprouve des difficultés à se fournir en composants. Des pénuries pourraient donc avoir lieu à Noël.

Nintendo Switch

Vous le savez : une grande pénurie touche actuellement le monde de l’électronique. Les grandes marques éprouvent des difficultés à se fournir en composants, et notamment en processeurs (CPU et GPU). En cause, une pénurie d’un matériau essentiel pour concevoir ces composants. Nous en avons parlé dans nos colonnes à de nombreuses reprises.

Lire aussi – La Nintendo Switch pourrait enfin supporter les casques Bluetooth

Cette pénurie provoque des ruptures de stock aussi bien sur le marché des consoles, avec la PlayStation 5 et la Xbox Series X, celui des cartes graphiques, aussi bien chez AMD que chez Nvidia, ou encore sur le marché des smartphones. Nous évoquions dans un article publié en mars dernier que certaines marques, comme Xiaomi et Realme, se plaignaient de difficulté d’approvisionnement chez Qualcomm.

Nintendo prévoit des ruptures de stock en fin d'année 2021

Jusqu’à présent, Nintendo semblait épargné par ces difficultés d’approvisionnement : la console est encore présente partout dans le monde, permettant d’assumer une demande forte des consommateurs. Mais, cela ne semble pas être le cas. Dans une interview accordée au quotidien japonais Nikkei, le patron de Nintendo, Shuntaro Furukawa, affirme qu’il pourrait y avoir des ruptures de stock de Switch à la fin de l’année 2021. Une rupture occasionnée par les difficultés de la firme à s’approvisionner en semi-conducteurs.

Cette pénurie de consoles n’arrivera pas maintenant, assure le patron : « Nous avons été en mesure d’acheter les matériaux nécessaires à la fabrication immédiate des consoles ». Cependant, à mesure que les mois passent, Nintendo consommera cette avance et le renouvellement des stocks de consoles deviendra de moins en moins suffisant, occasionnant donc des ruptures. Le patron de Nintendo n'évoque pas la Switch Pro dans cette interview. Mais l'hypothétique console, attendue cette année, pourrait être elle aussi, victime de ces difficultés.

Malgré ces mauvaises nouvelles, Nintendo semble cependant mieux lotie que la concurrence. Le président de Sony Interactive, Jim Ryan, a confirmé que les stocks de PS5 resteront très faibles au moins jusqu’en fin d’année, tandis qu’un porte-parole de Microsoft affirmait qu’un retour à la normale n’interviendrait pas avant le second semestre 2021.

Source : Video Games Chronicles



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !