Nintendo attaque le pirate Bowser en justice et lui demande 2500 dollars par Switch piratée

 

Nintendo a décidé de sortir l’artillerie lourde contre une équipe de hackers responsables du piratage de la Switch. Le principal suspect se nomme Gary Bowser et a été arrêté en 2020. La société japonaise lui demande de lourds dommages et intérêts.

Switch

Nintendo n’a aucune pitié pour les pirates ou tous ceux qui exploitent sa propriété intellectuelle. La firme japonaise le montre encore en attaquant Gary Bowser en justice, le leader au nom prédestiné de la team Xecuter qui contournait les protections de la Switch. Bowser ainsi que deux autres membres de son équipe, dont un Français, ont été arrêtés en 2020. Polygon révèle aujourd’hui que Nintendo a porté plainte contre lui devant un tribunal de l’état de Seattle pour piratage et violation de propriété intellectuelle.

À lire aussi – Switch Pro : date de sortie, nouveautés, fiche technique, tout ce que l’on sait sur la console

Nintendo accuse en effet Bowser d’avoir non seulement piraté sa console, mais d’en avoir tiré profit en revendant des kits de hack sur Internet. La firme de Kyoto veut frapper fort et demande 2 500 dollars de dommages et intérêt pour chaque machine hackée, mais aussi 150 000 dollars pour chacune de ses propriétés intellectuelles violées. La fin des activités de piratage est également demandée (ce qui semble logique). Pour Nintendo, Bowser et son équipe mettent en péril « plus de 79 millions de Switch et de Swich Lite déjà présentes sur le marché ».

Bowser pirate des produits Nintendo depuis 2013

Fait intéressant, la plainte indique que Bowser et les membres de la team Xecuter ne sont pas des amateurs, puisque leurs activités remonteraient à 2013. À l’époque, ils auraient commencé en vendant des kits de piratage pour la Nintendo 3DS. Bien entendu, toute cette histoire devra passer devant un tribunal et ce sera à un juge de décider de la sanction. Quoiqu’il en soit, la firme japonaise prouve encore une fois qu’elle ne laissera rien passer en ce qui concerne les affaires de hack. On ne compte plus les fois où la société a attaqué en justice des pirates ou de simples amateurs exploitant les licences pour leur profit.

Pour rappel, la Switch est le produit phare de Nintendo actuellement et connait un succès monstrueux avec plus de 80 millions de machines vendues. Fin 2021, une nouvelle version dotée d’un écran OLED avec une compatibilité 4K devrait arriver sur le marché.

Source : Polygon



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !