Spotify : 2 millions de pirates profitent d’un compte Premium sans payer

 

Spotify vient de dévoiler des statistiques sur le piratage des comptes Premium : 2 millions de pirates profitent ainsi du niveau de service Premium sans payer le moindre centime sur les 86 millions d’utilisateurs de la version gratuite. Limitée, l’offre gratuite de Spotify permet néanmoins d’accéder à l’intégralité du catalogue sur PC et Mac grâce à des spots publicitaires visibles dans l’application et qui entrecoupent les chansons. Mais de nombreuses applications pirates permettent de profiter du service sans limite, et surtout sans écouter la moindre pub.

spotify premium pirate

Depuis plusieurs semaines, Spotify fait la chasse aux pirates qui contournent les dispositifs techniques de l’offre Freemium pour écouter l’ensemble du catalogue sans pub et choisir n’importe quelle chanson depuis leur smartphone, exactement comme le permet un compte Premium. Dans un rapport transmis le 23 mars 2018 à la SEC américaine, l’équivalent outre-Atlantique de l’Autorité des Marchés Financiers, Spotify révèle discrètement que deux millions de personnes piratent son offre Premium grâce à des applications modifiées de stream ripping. Montrant l’ampleur du problème : les pirates représentent tout de même aujourd’hui plus de 2% des utilisateurs gratuits !

Spotify révèle que 2% de ses utilisateurs gratuits profitent indûment des avantages d’un compte Premium

Normalement en effet, Spotify est un programme Freemium, c’est à dire qu’il a une offre gratuite payée par la pub, et une offre payante, un abonnement Premium qui coûte une dizaine d’euros par mois. L’offre gratuite permet d’écouter l’ensemble du catalogue sur ordinateur, avec des publicités entre les chansons. Sur smartphone d’autres limitations viennent s’ajouter. Par exemple il n’est pas possible d’écouter directement une chanson de votre choix ; il faut à la place se contenter d’une radio, autrement dit une playlist autour de la chanson ou d’un artiste que vous avez choisi.

Or depuis les débuts de Spotify, il existe quantité d’applications pirates permettant d’accéder à tout le catalogue sur smartphone sans pub. Depuis quelques semaines, Spotify bloque les comptes gratuits des utilisateurs les plus abusifs. Reste que selon les retours de nos lecteurs, le coup de semonce de Spotify semble encore négligeable au vu de l’ampleur du problème : nombre de pirates n’ont encore pas reçu de message d’avertissement de la part de Spotify, et peuvent continuer à utiliser le service sans jamais rien payer.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
dazn netflix sport
Dazn, le Netflix du sport, sera disponible en France le 1er décembre 2020

Dazn, un service de streaming britannique spécialisé dans les contenus sportifs, débarque en France. Dès le 1er décembre 2020, les Français pourront s’abonner à ce Netflix du sport via une application pour smartphone. Dans un premier temps, le catalogue de la…

netflix week end copie
Netflix : les séries et films à regarder ce week-end

Netflix propose chaque semaine de nouvelles séries et de nouveaux films. Pour vous aider à choisir ce que vous allez regarder ce week-end, on vous propose une petite sélection des meilleures nouveautés du catalogue. C’est parti !  Le catalogue Netflix s’enrichit toutes…

netflix noel films même univers
Netflix : ces 9 films de Noël se passent dans le même univers

Netflix a mis au point un univers cinématographie interconnecté pour ses films de Noël, le « Holiday Movie Universe”. Actuellement, 9 films de saison disponibles sur la plateforme se passent dans le même monde. Certains personnages d’une saga font même des apparitions remarquées…

spotify comptes piratés mots passe
Spotify : les mots de passe de 350 000 comptes ont été piratés

Spotify a réinitialisé les mots de passe de 350 000 comptes apparus dans une base de données piratées. Identifiée récemment par des chercheurs en cybersécurité, elle contenait 72 Go de données, soit 380 millions de documents. 47 000 internautes français sont concernés par…