Qualcomm a annoncé un nouveau processeur : le Snapdragon Wear 4100. Ce dernier est destiné aux smartwatch tournant sur Wear OS. Il promet de meilleures performances, mais s’axe également sur l’autonomie, le talon d’Achille des précédents SoC de la marque.

Le Snapdragon 4100

Cela faisait deux ans que Qualcomm n’avait pas annoncé de processeur pour les montres connectées. Aujourd’hui, le constructeur américain lève le voile sur le Snapdragon Wear 4100 qui veut améliorer drastiquement l’expérience utilisateur par rapport au modèle 3100 sorti en 2018.

Ce SoC est gravé en 12 nm et se compose de quatre cœurs (Cortex-A53 cadencé à 1,7 Ghz). Il est accompagné d’une puce graphique Adreno A505. Une progression appréciable par rapport au 3100 gravé en 28 nm avec ses quatre Cortex-A7.

 A lire aussi – Snapdragon 690 : Qualcomm démocratise la 5G et le 120 Hz sur les smartphones les moins chers

Qualcomm a également présenté le Snapdragon Wear 4100+ en tout point similaire à un détail près : il est épaulé par un coprocesseur QCC1110 qui permet de faire fonctionner la montre lorsque le SoC principal est arrêté. Dans les faits, cela signifie que votre montre en veille fonctionne toujours et peut continuellement scanner votre rythme cardiaque ou repérer votre position GPS. Une fonctionnalité déjà présente sur un des modèles 3100 et qui sera proposée aux développeurs s’ils le souhaitent.

Plus fort, plus longtemps

Concrètement, ce processeur permettra aux fabricants de concevoir des meilleures montres. Sous Wear OS, la plate-forme de Google, les performances sont augmentées de 85% selon Qualcomm. De même, la firme indique que l’utilisateur pourra gagner jusqu’à 25% d’autonomie en utilisation classique. Un point crucial sur ce type d’objets.

Le Snapdragon 4100

Plus encore, le le 4100+ permettra de gérer des écrans jusqu’à 64 000 couleurs en mode veille (contre 16 pour le 3100), un tracker du sommeil et un capteur cardiaque en continu. De même, les montres pourront désormais supporter un appareil photo jusqu’à 16 mégapixels.

Pour le moment, nous n’avons pas encore de date de sortie pour ce processeur, mais il pourrait bien donner un coup de boost à un écosystème Wear OS qui fait grise mine face à la concurrence (comme l’Apple Watch). Deux premiers modèles qui l'embarque sont déjà annoncés, la TicWatch Pro Next Gen de Mobvoi et la BBK Z6 Ultimate. Elles sont toutes deux prévues pour le marché chinois uniquement.

Notons que si le Snapdragon Wear 4100 est conçu pour Wear OS, rien n’empêche les fabricants de l’utiliser sur un système d’exploitation autre.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et…

Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…