Pas d’iPhone pliable avant 2024, Apple laisse le champ libre à Samsung

 

Un média coréen affirme qu’Apple ne serait pas prêt à lancer la commercialisation de son premier iPhone pliable avant 2024, laissant ainsi le champ libre à Samsung et ses Galaxy Z Fold / Flip. La firme de Cupertino devrait se fournir en écran flexible chez Samsung Display et LG Display. Mais aucune de ses deux firmes ne semble se préparer à produire les composants dont Apple aura besoin.

iphone pliable concept
Crédit : ConceptsiPhone

Depuis plus de deux ans, l’iPhone pliable fait l’objet de rumeurs, d’indiscrétions et d’hypothèses. Le lancement en grande pompe du Galaxy Z Fold de Samsung en est certainement l’une des raisons. L’idée derrière l’intégration d’un écran flexible est d’offrir plus de flexibilité dans l’usage ou dans la prise en main. Un smartphone peut s’agrandir pour devenir une tablette ou, au contraire, se réduire pour être plus facilement transportable.

Lire aussi – Le prix des iPhone et consoles pourrait augmenter en 2021

Samsung propose aujourd’hui ces deux options, avec le Z Fold 2 et le Z Flip. Et Apple travaille également sur les deux options. Une rumeur datant de novembre 2020 affirmait que l’iPhone pliable serait destiné à remplacer l’iPad Mini. Une fuite datant de décembre 2020 estime qu’Apple pourrait s’orienter vers un design plus proche du Galaxy Z Flip et du Motorola Razr. Cette seconde hypothèse était confirmée quelques semaines plus tard par un journaliste de Bloomberg.

Samsung et LG attendent toujours un signal d'Apple

Quelle que soit la solution choisie, Apple travaille activement sur le projet. Mais ce ne serait encore qu’un projet. En effet, un article publié par le quotidien coréen The Elec affirme que l’iPhone pliable ne sera pas prêt avant 2024… s’il arrive un jour. Pour affirmer cela, la publication asiatique s’appuie sur ses sources au coeur de la supply chain locale. Car Apple aurait choisi de se fournir en écran flexible chez les deux experts coréens des dalles pour smartphone, Samsung Display et LG Display. Et aucune des deux entreprises ne semble investir l’argent nécessaire à la création de lignes de production dédiées.

Or, il faudrait justement que Samsung Display et LG Display s’y attèlent dès à présent pour un lancement commercial en 2023. Puisque ce n’est pas le cas, le quotidien coréen en conclut donc qu’Apple n’a pas demandé à ses partenaires de le faire. Deux hypothèses sont possibles quant à l’explication de ce délai supplémentaire. D’abord, Apple voudrait que la technologie d’écran pliable soit plus mature, évitant ainsi les désagréments rencontrés par Samsung avec le Galaxy Fold. Ensuite, Apple craint que le projet ne soit pas suffisamment rentable.

Il nous paraît évident qu’Apple souhaite lancer un appareil doté d’un écran flexible. Les nombreux brevets, à propos du mécanisme de la charnière ou de l’emplacement de l’appareil photo, confirment cela. Il y a donc de très fortes chances qu’un produit soit un jour présenté par Apple. Mais il existe encore beaucoup de travail pour améliorer les écrans flexibles. Ce qui expliquerait les reports à répétition.

Source : The Elec



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !