Obsolescence programmée : Apple et Samsung écopent de 15 millions d’euros d’amende en Italie

Apple et Samsung viennent de recevoir une amende de 10 et 5 millions d’euros pour obsolescence programmée, annonce l’autorité garante de la concurrence en Italie. La marque à la pomme écope même d’une amende deux fois plus salée que son rival à cause de son manque de transparence, souligne l’autorité. Explications.

apple Samsung obsolescence programmée

« Les sociétés du groupe Apple et Samsung ont mis en œuvre des pratiques commerciales malhonnêtes » estime l’antitrust italien dans un communiqué de presse. L’autorité accuse les mises à jour déployées par les deux constructeurs d’avoir « provoqué de graves dysfonctionnements et réduit de manière significative les performances ». A terme, ces mises à jour poussent les consommateurs à changer plus régulièrement de smartphone, accuse l’antitrust.

L’Italie inflige une amende 2 fois plus élevée à Apple qu’à Samsung

Pour aggraver leur cas, les deux entreprises ne proposent « aucun moyen pour restaurer les fonctionnalités initiales de leurs produits ». Du côté de Samsung, les accusations de l’antitrust pointent surtout du doigt le cas du Galaxy Note 4, qui a profité d’une mise à jour Android conçue pour le Galaxy Note 7. En 2016, le Galaxy Note 4 a en effet reçu la mise à jour Android 6.0.1 Marshmallow. Selon les plaintes de certains utilisateurs italiens, cette mise à jour a considérablement ralenti les performances de leur appareil.

Même son de cloche du côté d’Apple. Selon l’antitrust, la firme de Tim Cook a poussé les utilisateurs d’un iPhone 6 à installer iOS 10, une version de l’OS mobile développée initialement pour l’iPhone 7. La version suivante de l’OS, la très décriée iOS 11, a aussi considérablement ralenti les performances des iPhone plus anciens, accuse l’antitrust.

Apple écope aussi d’une amende supplémentaire de 5 millions d’euros pour son manque de transparence. Apple n’a en effet pas informé ses utilisateurs des caractéristiques « essentielles » et de la durée de vie moyenne des batteries au lithium des iPhone. De même, Apple n’a pas prévenir les consommateurs qu’il ralentit les performances de l’iPhone pour préserver l’intégrité de la batterie, comme il l’a avoué en décembre 2017. Que pensez-vous de cette nouvelle affaire ? La sanction est-elle méritée ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Siri peut désormais lancer Google Assistant sur iPhone

Siri permet maintenant de lancer Google Assistant par commande vocale depuis une mise à jour de l’application iOS de l’assistant intelligent de la firme de Mountain View. Google tire parti des paramétrages de raccourcis pour Siri pour améliorer l’expérience utilisateur…