Non, Stadia n’est pas mort : la plateforme va proposer 100 nouveaux jeux en 2021

 

Vous pensiez Stadia mort ? Détrompez-vous. Son chef du marketing tient à rassurer les joueurs : le service tient toujours debout, malgré l’enchaînement de coups durs des derniers mois. Certes, la plateforme abandonne le développement de jeux vidéos, mais se concentre sur l’accroissement de sa ludothèque.

Stadia Controller
Crédits : Unsplash

Depuis ses débuts, Stadia peine à s’imposer comme une référence dans le monde gaming. Même si sa promesse est belle, les soucis techniques couplés aux décisions stratégiques douteuses font stagner la plateforme. Résultat : ces derniers mois ont été un véritable calvaire pour les équipes derrière le projet. Début février, Google annonce la fermeture de ses deux studios de développement internes. Peu de temps après, nous apprenions que Stadia a largement raté son objectif de plusieurs centaines de milliers de joueurs. Pour couronner le tout, John Justice, son vice-président et directeur produit, a récemment jeté l’éponge en faisant ses adieux au cloud gaming.

Difficile de savoir si le service se remettra pleinement de cette période noire. Néanmoins, tout espoir n’est pas perdu, du moins pour ceux qui soutiennent encore le projet. Nate Ahearn, chef du développement marketing assure que celui-ci « est en vie et se porte bien ». Il ajoute que « plus de 100 jeux rejoindront Stadia en 2021. […] Je dirais à ceux qui n’ont pas confiance de prendre note de la manière dont nous continuons à joindre le geste à la parole, en développant le programme Stadia Makers et en nous associant à des studios de renom comme Capcom, EA, Square Enix, Ubisoft, etc. ». Et ce, sans compter les récents ajouts à la ludothèque, comme le très attendu Resident Evil Village.

Stadia est toujours vivant et compte le rester

Nate Ahearn est également revenu sur l’affaire des studios fermés prématurément. Il se dit « heureux » que les anciens employés « aient pu trouver de nouvelles opportunités » auprès de Jade Raymond, ancien producteur chez Stadia ayant désormais rejoint Haven Studios. Afin de remettre la plateforme dans le droit chemin, son créateur et membre de Google de longue date Dov Zimring a pris les rênes du projet.

Sur le même sujet : Google ajoute enfin une barre de recherche sur Stadia, plus d’un an après sa sortie

« Dov a joué un rôle déterminant en tant que chef de file dans le développement de produits pour Project Stream et Stadia », explique le porte-parole. « Il dirigera l’équipe vers nos objectifs de création de la meilleure plateforme possible pour les joueurs et de la technologie pour nos partenaires ». Désormais, Stadia se concentre sur l’apport de nouveaux titres sur sa plateforme. Dernièrement, on a pu voir de récents AAA rejoindre les rangs du service, comme Star Wars Jedi Fallen Order ou encore Resident Evil 7. L’avenir nous dira si cette stratégie est la bonne.

Source : GamesIndustry



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !