Stadia : Google ferme ses deux studios de jeux vidéo et recentre sa stratégie

 

Google Stadia a décidé de fermer ses deux studios internes qui devaient produire des exclusivités pour la plateforme de streaming. Google explique miser désormais sur des partenariats avec des acteurs établis et va peaufiner sa plateforme pour la mettre au centre du game. 

Google Stadia

Google annonce dans un communiqué de presse que Stadia “n'investira plus dans le développement de contenus exclusifs par notre équipe interne de développeurs SG&E au delà des jeux dont la sortie est programmée à court terme”. Google ferme ainsi les équipes de développement interne du service de jeux en streaming Stadia et change de stratégie pour devenir la plateforme de référence où les studio tiers proposeront leurs jeux.

Evidemment, la conséquence principale,  c'est qu'il est peu probable que l'on voie arriver des exclusivités sur Stadia dans un futur proche à l'exception des projets en cours. Bien qu'il faut souligner que ce type de fonctionnement n'interdit pas de nouer à terme des partenariats renforcés avec certains studios. Les studios de SG&E préparent des jeux depuis des mois, mais peu de ces titres ont encore trouvé leur place sur la plateforme de streaming.

Lire également : Stadia, Shadow, GeForce Now, Luna, PS Now, xCloud… notre comparatif des meilleures offres de cloud gaming

Stadia abandonne l'idée de créer ses propres exclusivités

Phil Harrison, un des responsables de Google et manager général de Stadia explique : Créer les meilleurs jeux de leur catégorie de zéro prend de nombreuses années et des investissements significatifs, et les coûts augmentent de manière exponentielle”. Google explique qu'il lui faut désormais approfondir son “expertise autour de la technologie démontrée par Stadia ainsi que [ses] partenariats”.

Les deux studios SG&E situés à Montréal et Los Angeles vont ainsi fermer leurs portes dès que les jeux dont la sortie était déjà programmée seront lancés. Jade Raymond (ex-Ubisoft et EA), l'une des plus belles prises de Google pour développer son activité jeux vidéo, a déposé sa démission. Mais la firme précise que la plus grande partie de l'équipe SG&E “sera réaffectée à de nouveaux postes”.

Google a beaucoup promis lors du lancement de Stadia. Mais la réalité n'a pas toujours été à la hauteur. Il reste encore à date de nombreuses fonctionnalités manquantes, et si le catalogue commence à être effectivement fourni, sa qualité reste très inégale. Par ailleurs depuis le lancement de Stadia, d'autres plateformes de streaming concurrentes ont vu le jour.

On peut parler notamment de xCloud qui a l'avantage de proposer un catalogue autrement plus convainquant.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !