Nintendo Switch : les ateliers de réparation sont débordés à cause du Joy-Con Drift

 

Le Joy-Con Drift est probablement le problème le plus répandu sur les consoles Nintendo Switch, et celui-ci générerait des milliers de réparations chaque semaine. Les ateliers de réparation sont donc débordés face au nombre de retours.

test nintendo switch oled

Depuis le lancement de la Nintendo Switch en 2017, de nombreux utilisateurs ont signalé des problèmes avec les joysticks des Joy-Cons, les deux manettes de la console. Nintendo permet depuis aux propriétaires de Switch d'envoyer leurs Joy-Cons par la poste pour réparation depuis que ce problème s'est généralisé, mais un nouveau rapport vient de dévoiler que le processus de réparation est un véritable enfer pour les ateliers.

Avec un total de 103 millions d’exemplaires vendus depuis sa sortie au début de l’année 2022, il n’est pas étonnant de voir le nombre de clients touchés par le problème du Joy-Con Drift exploser. Avec la sortie de la Switch OLED, Nintendo s’est enfin attaqué au problème, mais avait fini par reconnaître que celui-ci était toujours présent sur la nouvelle génération.

Les ateliers de réparation vivent un enfer à cause du Joy-Con Drift

Selon un rapport de Kotaku, les réparations des Joy-Cons n'auraient pas été effectuées par Nintendo lui-même, mais plutôt par une autre société appelée United Radio. Un ancien superviseur affirme que le volume de Joy-Cons entrant dans la boutique atteignait des milliers chaque semaine et constituait une expérience très stressante, ce qui a finalement conduit à un taux de rotation élevé parmi les employés et à de nombreuses erreurs de réparation. United Radio a même dû « aménager un tout nouvel espace de travail uniquement pour la réparation des Joy-Con » en raison du nombre élevé de retours.

Au cours de la première année de lancement, le hub de réparation remplaçait directement les Joy-Cons, ce qui a soulagé une partie de la pression exercée sur le personnel. Cependant, après 2018, la boutique a été contrainte de réparer tous les Joy-Cons qu'elle recevait et a eu du mal à tenir le rythme. Nintendo s'attendait à ce que la boutique répare 90 % des unités retournées dans les quatre jours, quel que soit le nombre d'employés présents.

En bref, ce rapport montre que le Joy-Con Drift est un problème majeur que Nintendo est loin d'avoir maîtrisé. Certains utilisateurs ont réussi à régler le souci à l’aide d’un bout de papier, mais cela pousse les joueurs à démonter leur manette. Il permet néanmoins d’éviter d’avoir à renvoyer sa manette et ne plus pouvoir jouer pendant de longues semaines.

Source : Kotaku



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !