Netflix va lancer un abonnement moins cher dans certains pays

Reed Hastings, le patron de Netflix, a annoncé à Bloomberg qu’un abonnement moins cher sera lancé dans certains pays. Le but serait d’accélérer le recrutement d’abonnés. Mais le patron n’a pas précisé de date ou de liste de pays qui pourraient en bénéficier. Il est néanmoins pratiquement certain que cette stratégie vise prioritairement les marchés émergents comme l’Inde et les pays d’Asie.

netflix

Netflix y avait fait allusion lors de l’annonce de ses résultats trimestriels – le PDG de la firme Reed Hastings a confirmé au détour d’une interview le lancement prochain d’un abonnement moins cher dans certains pays, rapportent nos confrères de Bloomberg. Reed Hastings n’a pas donné plus de précision : on ne saura pas, donc, ni le prix de cet abonnement, ni la liste des pays qui en bénéficiera, ni si la firme s’est fixé un calendrier. Le vice-président produit de Netflix, Todd Yellin, explique néanmoins à Bloomberg : « si on laisse les prix tels qu’ils sont, nous sommes un service très Premium ».

Le prix de l’abonnement Netflix va baisser dans certains pays

En France, Netflix propose des offres comprises entre 7,99 euros et 13,99 euros par mois. Un abonnement « Ultra » plus cher est en test en Italie, pour permettre de partager l’abonnement sur quatre écrans. L’annonce a donc naturellement de quoi surprendre. Bloomberg pense cependant que cette vision du marché correspond en réalité davantage aux pays émergents. Le quotidien économique donne l’exemple de services concurrents en Asie, comme Viu qui dispose d’une offre gratuite et d’une offre payante, entre 2 et 5 dollars par mois. En Inde, le concurrent Hotstar Premium facture son abonnement (199 roupies/mois) plus de deux fois moins cher que Netflix (dès 500 roupies par mois).

Pour l’instant l’emprise de Netflix sur ces marchés reste donc modeste – le service peine encore à dépasser les 2 millions d’abonnés dans de nombreux pays d’Asie, la firme pourrait attirer plus de 100 millions d’abonnés rien qu’en Inde… bref, si on se base sur les chiffres du cabinet d’analystes Media Partners Asia, Netflix a encore un potentiel inexploité sur ces marchés où le prix du service reste une forte barrière d’entrée. En ce qui nous concerne, on a hâte de savoir si cette baisse de prix profitera aussi à certains marchés en Europe, ou si le but est de financer ces abonnements moins chers… par une hausse du prix de l’abonnement ailleurs…

Pensez-vous que Netflix devrait proposer une offre gratuite financée par de la publicité, comme le font certains concurrents en Asie et en Inde, ou des services comme Spotify ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Lire aussi : Netflix, OCS, Canal Play, Amazon Prime Video… comparatif des services de streaming vidéo

Via
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix a-t-il fait chuter la consommation TV en France ?

Non, Netflix n’est pas responsable de la baisse de la consommation de TV en France, révèle une nouvelle étude. Selon les experts en statistiques, la plateforme de VOD n’est pas la cause de la chute de popularité de la télévision au…

Netflix annonce une série fantastique sur la Révolution française

Netflix va produire une nouvelle série fantastique basée sur une histoire alternative de la Révolution française. D’après le service de VOD, le tournage de la série débutera dès 2019. On fait le point sur le synopsis de cette mystérieuse série d’origine française. …