Netflix va perdre des millions d’abonnés s’il ne baisse pas ses prix en 2020

 

Le nombre d'abonnés Netlfix a connu une croissance exponentielle ces dernières années, mais l'avenir pourrait ne pas être aussi reluisant pour le géant du streaming. Plusieurs analystes prédisent des mois difficiles pour l'entreprise l'année prochaine.

Netflix

Malgré la confiance affichée par Netflix, la nouvelle configuration du marché du streaming aura des conséquences inévitables sur la croissance de ses abonnés. L'entreprise se trouve dans une impasse selon plusieurs analystes. D'une part, la pression de la concurrence entraine la nécessité d’un réajustement des prix. Mais dans le même temps, la firme ne peut se permettre une baisse de tarif au risque de déséquilibrer ses finances. Si le statu quo persistait, Netflix pourrait perdre 4 millions d'utilisateurs rien qu'aux États-Unis dès 2020. L'action de l'entreprise a plongé de plus de 3% suite à cette annonce avant d’entamer une timide remontée ces dernières heures.

En juillet dernier, Netflix annonçait déjà une baisse importante de ses abonnés US pour la première fois depuis 2011. La croissance sur les autres marchés avait permis de combler le trou et même de passer la barre des 150 millions d'abonnés. Apple TV+ et surtout Disney+ sont désormais entrés dans la balance et cela devrait assombrir davantage le tableau. Le tarif unique de Disney+ est par exemple deux fois plus accessible que la formule la plus populaire de Netflix. Contrairement à Apple TV+ qui a encore d'énormes progrès à faire, Disney dispose de plusieurs franchises populaires qui assurent son attractivité en termes de contenus. Et c'est sans compter les petits concurrents locaux qui varient selon les marchés.

Netflix sera forcé d'opter pour un modèle économique basé sur la publicité

Selon le cabinet Needham, Netflix n'aura d'autres choix que d'opter pour un modèle publicitaire. La société « doit proposer une formule moins chère pour contrer Disney +, Apple +, Hulu, CBS All Access et Peacock », écrit l'analyste Laura Martin. Parce que Netflix « ne peut supporter une compression de ses prix », l'analyste de Needham recommande la création d'une formule plus accessible qui sera compensée par des revenus issus de la publicité.

Netflix a toujours déclaré qu'il n'y aura jamais de publicités sur sa plateforme, ce qui selon Needham, entraînerait des pertes inévitables d'abonnés à moyen terme face à la compétitivité de la concurrence. Le marché américain est plus concerné vu sa configuration particulière, mais le phénomène pourrait s'étendre à long terme dans les autres pays, expliquent les analystes.

Source : Bloomberg

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !