Netflix passe la barre des 200 millions d’abonnés dans le monde

 

Netflix vient de franchir le seuil symbolique des 200 millions d'abonnés dans le monde. Malgré la concurrence de Disney+ et la hausse de ses prix, le leader du streaming a séduit 37 millions de clients supplémentaires l'année dernière. Grâce à ces excellents chiffres, le numéro 1 de la VOD espère parvenir à une trésorerie positive dès que possible. 

Netflix

Ce mardi 19 janvier, Netflix a publié ses résultats financiers annuels pour l'année 2020. Le service compte désormais 203,7 millions d’abonnés payants dans le monde. En l'espace de deux ans, Netflix a quasiment doublé son parc total de clients. Début 2018, le géant américain ne comptait encore que 111 millions d'usagers. Netflix conserve donc une solide avance sur son rival, Disney+ (86 millions de clients dans le monde).

En 2020, 37 millions d'internautes ont souscrit à un abonnement Netflix. Le service a notamment tiré profit des mesures de confinement contre le Covid-19. A titre de comparaison, 27,8 millions de nouveaux utilisateurs avaient été décomptés sur la totalité de l’année 2019. Lors du quatrième trimestre de l'année écoulée, Netflix a gagné 8,5 millions d'abonnés, contre seulement 2,2 millions lors du précédent trimestre. Le service de streaming souligne que 83% des abonnés récents ne résident pas aux Etats-Unis ou Canada.

Netflix ne connaît pas la crise

Lors du quatrième trimestre 2020, Netflix a généré un chiffre d’affaires de 6,6 milliards, en hausse de 21,5 % pour rapport à l'an dernier, et un bénéfice net de 542 millions de dollars. Ces excellents chiffres sont à la fois dûs à l'augmentation de son parc d'abonnés et à la hausse de ses tarifs. Ainsi, le revenu moyen par abonnement a grimpé jusqu'à 11,02 dollars l'an dernier.

Le service de Los Santos espère rapidement “parvenir à une trésorerie positive”. Pour financer les séries et les films originaux du catalogue Netflix, le groupe s'est jusqu'ici appuyé sur d'innombrables emprunts. Ainsi, le service américain a accumulé une trésorerie négative de 14,4 milliards de dollars en 2019. Grâce à l'augmentation de ses bénéfices, le leader de la VOD estime pouvoir se passer d'investissements extérieurs “pour financer (ses) opérations au quotidien” dans les années à venir.

L'annonce a été très bien accueillie par les investisseurs. L'action en bourse de Netflix a grimpé de 13% à Wall Street dans la foulée de l'annonce. Le titre s'établit actuellement à plus de 500 dollars. Avec une capitalisation boursière de 220 milliards de dollars, Netflix s'impose à la douzième place du Nasdaq 100, soit 1,4% de la capitalisation totale de l’indice.

Netflix mise sur ses séries originales pour enterrer Disney+

Netflix a profité de l'annonce de ses résultats financiers pour évoquer l'accueil de ses dernières séries à succès. Parmi les derniers succès du groupe, on trouve La Chronique de Bridgerton de Shonda Rhimes. “Ce titre s’est avéré extrêmement populaire” affirme Netflix sans révéler de chiffres. Le communiqué affirme par contre que 100 millions d'abonnés ont regardé The Crown, la série historique dédiée à la famille royale britannique, depuis son lancement. Enfin, Netflix assure que 70 millions d'abonnés ont regardé Lupin, la série française avec Omar Sy, en 28 jours. C'est encore plus que Le jeu de la Dame (62 millions de vues). Notez que Netflix considère qu'un internaute a vu une série après seulement 5 minutes de visionnage.

En 2021, Netflix va dépenser 19 milliards de dollars pour produire des nouveaux films et séries originales. C'est un record. Netflix n'avait jamais investi autant d'argent dans la production de contenus. Grâce à cet investissement colossal, le service devrait mettre en ligne 70 films de son cru dans le courant de l'année. Grâce à cette stratégie, le service de streaming espère résister à la concurrence de Disney+, le petit nouveau aux dents longues. Le service de Mickey a récemment annoncé l'arrivée de nombreuses séries dérivées de l'univers Marvel et Star Wars, dont The Book Of Boba Fett. De plus, Disney+ intégrera bientôt une nouvelle section pour adultes, baptisée Star.

La fronde de Disney ne fait pas peur à Netflix. Fort de son catalogue riche en contenus variés, la firme espère gagner 6 millions d'abonnés supplémentaires dans le courant du premier trimestre 2021. “Nous continuons à travailler dur pour faire grandir notre part de temps d'écran contre nos rivaux majeurs” explique Netflix dans son communiqué. Afin de marcher sur les plates bandes de Disney+, Netflix compte notamment mettre l'accent sur la production de films et de séries animées. Sur ce terrain, le catalogue de Disney+ est fort logiquement bien plus riche que celui de Netflix.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !