Motorola crée la surprise et devient le 3e plus gros vendeur de smartphones aux États-Unis

 

Si Motorola n’est plus une marque aussi forte en Europe, elle peut compter sur les Amériques pour rester l’une des 10 plus grandes marques de téléphones dans le monde. Cependant, malgré qu’elle soit originaire de Chicago, la firme n’a jamais réussi à devenir l’une des trois premières marques de smartphones aux États-Unis. C’est désormais chose faite. Voilà comment.

test motorola moto g200
Les Moto G tirent Motorola vers le haut aux Etats-Unis. Ici le Moto G200

En Europe, la marque Motorola reste relativement connue. Mais elle est « has-been ». De l’aveu de la direction européenne, les jeunes ne la plébiscitent pas. Ils préfèrent Apple, Xiaomi, Realme ou Oppo. Et ce malgré des produits très convaincants et un positionnement tarifaire qui aujourd’hui n’a rien à envier à la concurrence chinoise. Nous l’avons constaté avec le Edge 20, le Edge 20 Pro et le Moto G200 en 2021, ainsi qu’avec le Edge 30 Pro il y a quelques semaines.

Lire aussi – Huawei : les revenus chutent comme jamais en 2021, mais les bénéfices explosent

En France, la marque remonte tout doucement. En 2021, ses ventes ont été multipliées par 5. Elle est à nouveau distribuée chez trois opérateurs et trois demi-douzaines d’enseignes. Et le G30 a été l’un des dix produits électroniques les plus vendus en décembre 2021. Une situation qui n’a rien à voir avec l’autre côté de l’Atlantique. Notamment en Amérique latine où Motorola est numéro 1 du sous-continent depuis l’arrivée des premiers Moto E durant la seconde moitié des années 2010.

Motorola devient numéro 3 aux Etats-Unis, derrière Apple et Samsung

Sur son marché domestique, Motorola s’est toujours positionné dans les 5 premières marques de smartphones. Mais elle n’a jamais brillé autant qu’un Samsung, un Apple ou un LG (car, oui, LG y était jusqu’à très récemment encore très fort). Or, il semblerait que le vent tourne pour Motorola. Selon une étude de Counterpoint Research, Motorola est enfin montée sur la troisième marche du podium en 2021, devant LG. Et plus précisément au mois de mars. C'est la première fois de son histoire que Motorola atteint donc la troisième place aux Etats-Unis.

motorola deuxieme usa 2021
Crédit : Counterpoint Research

Pourquoi cette soudaine montée en puissance de Motorola ? Parce que LG a décidé de sortir du marché des smartphones. La marque représentait encore 15 % des ventes au début de l’année 2020. Puis les ventes se sont effondrées. La disparition de LG aux États-Unis a profité légèrement à Apple, qui a consolidé sa position de leader, finissant l’année à 58 %. Mais c’est évidemment Motorola qui en a tiré le plus de bénéfice. La marque est passée d’un faible 3 % à l’automne 2020 à un très respectable 10 % en fin d’année 2021. Samsung n’a que très peu profité de la situation, ses parts de marché s’établissant à 22 % fin 2021.

En 2021, Motorola aurait réalisé une progression de 131 % de ses ventes aux États-Unis. Selon Counterpoint, la marque a même conquis la deuxième place du segment des smartphones à moins de 400 dollars, là où sont vendus la grande majorité des Moto G. 28 % des smartphones vendus par les opérateurs prépayés sont des Moto. L’objectif en 2022 de la marque aux États-Unis sera de vendre davantage de modèles premium (au-dessus des 400 dollars), là où Apple et Samsung sont aujourd’hui les leaders incontestés.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !