Huawei continue de travailler avec ARM en dépit des sanctions imposées par le gouvernement américain. D’après des sources proches de l’industrie, le constructeur chinois teste actuellement le SoC Kirin 1000 qui alimentera les futurs Mate 40, dont la sortie n’est pas attendue avant septembre 2020. Gravé en 5nm, ce nouveau processeur serait basé sur une architecture Cortex-A77. 

huawei mate 40 kirin 1000 arm

En mai dernier, Donald Trump a promulgué un décret interdisant à Huawei de se servir de technologies d’origine américaine. Malheureusement, les licences des coeurs ARM étaient théoriquement composées à plus de 25% de technologies conçues aux Etats-Unis. D’après un rapport de la BBC, le groupe chinois ne pouvait donc plus acquérir de nouvelles licences proposées par la holding britannique ARM. Dans les faits, Huawei disposait déjà de plusieurs licences ARM. C’est pourquoi le constructeur a pu finaliser sans frein le SoC Kirin 990 des Mate 30.

Huawei et ARM développent le SoC Kirin 1000 des Mate 40

D’après nos confrères de Huawei Central, le fabricant chinois ne va pas s’arrêter là. Huawei développerait actuellement le SoC Kirin 1000 destiné à équiper les futurs Mate 40 et Mate 40 Pro. Selon les premières informations obtenues par le média, il s’agirait d’un processeur gravé en 5nm par TSMC, le fondeur taïwanais. Plus une grave est fine, plus la puissance théorique du composant est élevée. Pour rappel, le Kirin 990 est gravé en 7nm.

Lire également : Huawei accusé d’avoir des liens avec l’armée – et Google et Microsoft alors ?

Surtout, le SoC serait basé sur une architecture à base de cœurs ARM Cortex-A77, ce qui promet une hausse des performances de 20%.  Sans surprise, ce composant serait lancé au cours de la seconde partie de l’année 2020. Au vu des habitudes de la firme, on peut évidemment tabler sur une présentation dans le courant du mois de septembre (probablement lors de l’IFA 2020).

Huawei peut continuer à s’appuyer sur les licences ARM pour concevoir les SoC Kirin

Visiblement, le partenariat entre Huawei et ARM est donc destiné à se poursuivre en dépit des restrictions de Washington. Le 27 septembre, des dirigeants ARM et Huawei se sont d’ailleurs entretenus à Shenzen au siège de la firme chinoise. Dans un communiqué, ARM assure vouloir « réaffirmer la poursuite de la coopération entre Arm, Arm China et Huawei ». La holding précise pouvoir finalement « fournir ses technologies à HiSilicon » (NDLR : filiale de Huawei) sans enfreindre les « lois et réglementations en application ».

« Après évaluation des produits Arm et du partenariat avec Huawei, Arm a conclu que les brevets sur lesquels reposent ses principales architectures de conception de puces reposent sur des technologies issues du Royaume-Uni et ne sont donc pas affectées par les mesures des Etats-Unis » annonce la holding. C’est évidemment une excellente nouvelle pour le fabricant chinois, dont l’avenir reste malgré tout plus qu’incertain.

Source : Huawei Central

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei assure qu’Harmony OS va rivaliser avec iOS d’ici 2 ans

Huawei estime qu’Harmony OS, son alternative maison à Android, sera aussi répandue qu’iOS dans les deux années à venir. Lors d’une interview, Ren Zhengfei, le fondateur du groupe chinois, a longuement évoqué l’avenir de son OS mobile maison.  Fin du mois de septembre,…

Huawei : Donald Trump accepte de lever une partie des sanctions

Donald Trump a finalement accepté de lever une partie des sanctions à l’encontre de Huawei. En marge d’un nouveau sommet entre Washington et Pékin, le président américain a décidé d’accorder des licences de vente à certaines sociétés américaines. Dans ces conditions, le…

Huawei promet que la 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G

Huawei assure que le futur réseau 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G, dont le déploiement en est encore à ses balbutiements. Lors d’une interview, Richard Yu, PDG de la division mobile de la firme, a pour la première fois…