Le marché des smartphones s’effondre à cause de la pénurie de puces

 

Le marché des smartphones subit de plein fouet la pénurie de puces informatiques. Lors du troisième trimestre de l'année, les ventes de téléphones ont en effet baissé de 6% dans le monde. Tandis que les fournisseurs de semi-conducteurs investissent dans de nouvelles lignes de production, les experts affirment que les problèmes d'approvisionnement sont bien partis pour durer. 

canalys marché smartphone

Les ventes de smartphones ont baissé de 6,7 % au troisième trimestre 2021, affirme un nouveau rapport d'IDC. Même son de cloche du côté de Counterpoint et Canalys, qui annoncent une baisse de 6% des expéditions sur la période malgré la reprise économique.

Les fabricants de smartphones ont expédié un total de 331,2 millions de téléphones au cours du dernier trimestre. Les analystes et les entreprises ne s'attendaient pas à une baisse aussi importante des chiffres de vente. Les observateurs tablaient plutôt sur une contraction avoisinant les 2,9% sur la période.

Lire aussi : Apple risque de vendre moins d’iPhone 13 que prévu à cause de la pénurie de composants

La pénurie de puces réduit les ventes de téléphones dans le monde

“Les problèmes de chaîne d'approvisionnement et de pénurie de composants ont finalement rattrapé le marché des smartphones, qui semblait jusqu'à présent presque à l'abri de ce problème malgré son impact négatif sur de nombreuses autres industries adjacentes. […] Jusqu'à récemment, les pénuries n'étaient pas assez graves pour provoquer une baisse des expéditions”, explique Nabila Popal, directrice de la recherche chez IDC.

counterpoint marché smartphone

Sur ce marché en berne, Samsung est parvenu à rester le numéro 1 mondial avec 21% des ventes. Le géant de Séoul est suivi par Apple, qui a récupéré la deuxième place avec 15% des parts de marché, devant Xiaomi et Oppo. Les chiffres montrent qu'Apple, Oppo et Vivo sont les seules entreprises parmi les 5 leaders du marché à connaître une croissance annuelle.

Pour Counterpoint, les difficultés de production se sont aggravés pendant l'été 2021. “Nous avons constaté des contraintes d'approvisionnement encore plus graves que celles rencontrées au cours du trimestre de juin. […] Cela a entraîné une baisse des volumes d'expéditions, en particulier dans le segment de l'entrée de gamme”, déclare Tarun Pathak, directeur de la recherche chez Counterpoint. Le déséquilibre entre l'offre et la demande devrait se poursuivre dans le courant de l'année prochaine. C'est aussi l'avis d'Intel, Nvidia, TSMC et AMD. Les firmes s'attendent même à ce que la pénurie se poursuive jusqu'en 2023.

Pour venir à bout de la pénurie de semi-conducteurs, de nombreuses firmes investissent des sommes colossales dans de nouvelles usines. C'est notamment le cas de Samsung. Le géant de Séoul vient d'annoncer son intention de tripler sa capacité de production de puces d'ici 2026. “Nous prévoyons d'augmenter notre capacité d'environ trois fois d'ici 2026 pour répondre autant que possible aux besoins des clients en augmentant la capacité à Pyeongtaek et en envisageant d'établir une nouvelle usine aux États-Unis”, déclare Han Seung-hoon, cadre chez Samsung.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !