Apple devance Xiaomi et récupère la 2e place du marché des smartphones

 

Apple est parvenu à devancer Xiaomi et Oppo. Malgré la sortie tardive des iPhone 13 et la pénurie de puces informatiques, le géant de la Silicon a réussi à reprendre la deuxième place du marché, juste derrière l'indétrônable Samsung. 

Apple marché smartphones

Lors du second trimestre de l'année 2021, Apple a cédé du terrain face à Xiaomi et Oppo. Avec seulement 13,7% des parts de marché, le géant de Cupertino s'était retrouvé à la quatrième place du marché. Lors de la période, Apple n'avait vendu que 42 millions d'iPhone.

D'après les chiffres publiés par Canalys, Apple est parvenu à repasser devant Xiaomi et Oppo lors du troisième trimestre de l'année. Le groupe californien s'est emparé de 15% des parts du marché, en hausse de 3% par rapport l'an dernier en pleine pandémie.

Apple profite déjà du succès retentissant des iPhone 13

Aux dires de Canalys, Apple profite surtout de la “forte demande précoce” enregistrée par les iPhone 13. Arrivés sur le marché fin septembre (soit les derniers jours du 3e trimestre), les nouveaux iPhone sont parvenus à donner un coup de fouet aux ventes de la marque. D'ailleurs, certaines configurations d'iPhone 13 se sont rapidement retrouvés en rupture de stock lors de l'ouverture des précommandes. Certains acheteurs ne recevront pas leur nouveau smartphone avant plusieurs semaines, signe de l'attrait colossal généré par les iPhone 13.

Sans surprise, Samsung conserve la première place du marché avec 23 % des parts, exactement comme l'an dernier. A la troisième place, on trouve Xiaomi. Le constructeur chinois est parvenu à sécuriser 14% des ventes mondiales, en miroir de l'an dernier. Vivo et Oppo ferment la marche avec respectivement 10% des parts de marché, en hausse de 1% en comparaison de la même période en 2020.

Malgré la reprise économique, le marché du smartphone tourne actuellement au ralenti, note Canalys. D'après le cabinet d'analyse, le marché de la téléphonie mobile souffre de la pénurie de puces informatiques. Incapables d'obtenir assez de composants, les fabricants ne sont pas en mesure de fabriquer assez de terminaux.

Lire également : Xiaomi a vendu plus de montres et bracelets connectés qu’Apple au printemps 2021

“La famine des chipsets est vraiment arrivée. L'industrie des smartphones s'efforce de maximiser la production d'appareils du mieux qu'elle peut. Du côté de l'offre, les fabricants de chipsets augmentent les prix pour décourager la surcommande dans le but de combler l'écart entre l'offre et la demande. Mais malgré cela, les pénuries ne s'atténueront pas avant une bonne partie de 2022”, prophétise Ben Stanton, analyste principal chez Canalys.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !