L’iPhone 15 sera toujours équipé d’un modem Qualcomm, Apple n’arrive pas à les fabriquer

 

La grande majorité des iPhone 15 seront équipés de modem fabriqué par Qualcomm, a annoncé le constructeur, alors même qu’Apple tente de développer son propre modem depuis quelques années. Un indice qui semble indiquer que la firme de Cupertino rencontre quelques difficultés pour mettre au point une alternative au niveau.

test apple iphone 14 plus

Cela fait désormais quelques années qu’Apple cherche à se passer au maximum de ses fournisseurs externes pour les composants de ses appareils. L’exemple le plus parlant est bien entendu ses processeurs maison M1 et M2, qui propulse ses Mac et iPad depuis 2020. Un processus qui rencontre autant de réussite que d’échec. En 2020 toujours, Bloomberg nous apprenait que la firme de Cupertino développe son propre modem pour ses iPhone.

Cette partie, d’ordinaire gérée par Qualcomm, devait même initialement être remplacée par des modems 5G dès 2023, selon plusieurs analystes. Autant dire que Qualcomm n’était pas particulièrement enchanté à l’idée de perdre l’un de ses plus gros clients. Ce fut donc certainement une excellente surprise lorsque le constructeur a appris qu’il conserverait finalement son marché pour l’année prochaine.

Les iPhone vont finalement conserver leur modem Qualcomm en 2023

C’est encore une fois Bloomberg qui annonce la nouvelle : Qualcomm va continuer à fournir ses modems 5G à Apple pour « une grande majorité » des iPhone en 2023, comme l’explique la firme à l’occasion de la publication de ses résultats financiers. Pour l’heure, le constructeur ne va donc pas subir le même sort qu’Intel lors de la démocratisation des pouces Apple M1.

Sur le même sujet — iPhone 14 Pro Max : son modem est plus rapide que celui du Galaxy S22 Ultra

De toute évidence, la firme de Cupertino rencontre donc quelques difficultés pour développer sa propre technologie de modems. Il faut dire que Qualcomm a déjà perfectionné sa solution, avec des débits augmentés de 38 % sur les iPhone 14 Pro. En comparaison, les modems d’Intel, dont Apple a racheté l’activité pour concevoir sa propre version, ont toujours été plus lents que ceux de leurs concurrents.

Malgré tout, cela ne veut pas dire que la marque à la pomme abandonne le projet. Qualcomm estime toujours que son marché est voué à mourir et se prépare même à le voir disparaître d’ici 2025.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !