Les iPhone pourraient embarquer un modem 5G Apple à partir de 2023

 

Apple ne prévoirait pas de sortir son premier modem 5G tout de suite, selon le célèbre analyste Min-Chi Kuo. Il affirme en effet que la firme de Cupertino ne sortirait ses iPhone équipés qu’en 2023 au plus tôt. En attendant, elle est toujours dépendante de Qualcomm.

5G

Apple est connu pour concevoir aussi bien le matériel que la partie logicielle de ses téléphones. Ce n’est pas tout à fait vrai, puisque par exemple, les modem 5G des derniers iPhone sont fabriqués par Qualcomm. Une situation qui ne devrait pas changer de sitôt, selon le célèbre analyste Min-Chi Kuo. Ce dernier affirme en effet qu’il faudra que la société attende 2023 au minimum avant de proposer ses propres modems.

A lire aussi – Test Apple MacBook Air (2020) : puissance et autonomie enfin combinés dans un ultraportable

L’analyste indique, source à l’appui, qu’Apple a commencé à plancher sur le sujet aux alentours de 2018/2019 quand ses relations avec Qualcomm se sont dégradées. Pour cela, la firme de Cupertino a racheté la branche 5G d’Intel, mais il est devenu clair que le temps venait à manquer pour inclure un modem maison dans les iPhone 12.

Apple veut ses propres modems afin d’être indépendant

Ainsi, dès avril 2019, Apple s’est de nouveau rapproché de Qualcomm pour équiper ses iPhone de modems compatibles 5G. Pour cela, les deux sociétés ont signé un contrat qui court six ans, ce qui semble bloquer Apple.

L’entreprise de Tim Cook n’a toutefois pas arrêté de travailler sur ses propres projets et Min-Chi Kuo précise que cette sortie est prévue en 2023, au plus tôt. C’est un enjeu de taille pour Apple, qui serait ainsi complètement indépendant au niveau du hardware. Il y a une question d’argent, bien sûr, mais aussi de développement. Les ingénieurs du campus de Cupertino pourraient développer des modems adaptés à leurs besoins et non plus seulement devoir se plier à des éléments extérieurs.

C’est d’ailleurs cette raison qui a poussé l’entreprise à développer ses propres processeurs M1 pour ses MacBook et iPad. En se passant des services d’Intel, Apple est totalement indépendant et peut concevoir ses produits de A à Z sans aucune contrainte.

Pour ce qui est des iPhone, il faudra encore se plier à certaines composants extérieurs au moins pour les deux prochaines générations.

Source : 9to5Mac



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !