Linux on DeX disparaît avec Android 10 : Samsung ne veut plus mettre un PC dans votre smartphone

 

Le support de Linux on DeX disparaît avec l'arrivée d'Android 10. Samsung abandonne la fonctionnalité qui permettait d'exécuter facilement l'environnement Linux sur PC en se servant d'un smartphone Galaxy comme unité centrale.

linux on dex

La fonctionnalité Samsung DeX a été introduite avec les Galaxy S8 et S8+. Samsung se démarquait ainsi de la concurrence en permettant d'exécuter Android et ses applications sur l'écran d'un ordinateur avec tout le confort qui va avec. À l’origine, il fallait un accessoire spécial : la station DeX. Puis au lancement du Samsung Galaxy Note 9, il suffisait d'un câble HDMI vers USB Type-C pour le faire fonctionner. Mais Samsung ne s'est pas arrêté là. En novembre 2018, le constructeur a lancé Linux on Dex en version bêta qui permettait d'exécuter une version modifiée d'Ubuntu pour les SoC ARM, soit un véritable système d'exploitation pour PC et non plus simplement Android adapté à l'échelle d'un écran d'ordinateur.

Linux on Dex : Samsung abandonne le projet à partir d'Android 10

Dans un e-mail envoyé aux bêta-testeurs, Samsung a annoncé qu'il mettait un terme au projet Linux On DeX à partir d'Android 10 qui a commencé à être déployé en bêta sur le Galaxy S10 la semaine dernière. La firme ne fournit aucune explication quant aux raisons de cet abandon mais on peut imaginer que la fonctionnalité était utilisée par très peu d'utilisateurs. L'application ne sera désormais plus mise à jour, ni la version d'Ubuntu qui l'accompagne. Mais ceux qui sont sous Android 9 Pie peuvent techniquement toujours l'utiliser. Quant à Android 10, il est impossible d'y tourner Linux On DeX, ce qui marque officiellement la mort du projet.

Merci pour le soutien apporté à Linux On DeX Beta. Son développement a été rendu possible grâce à l’intérêt des clients et à leurs précieux retours d'expérience. Malheureusement, nous annonçons la fin de notre programme bêta et ne fournirons plus de support sur les futures versions d'Android ou de nos smartphones“.

Il va sans dire que cette annonce va décevoir de nombreux utilisateurs, en particulier aux développeur qui pouvaient écrire, compiler et tester compiler des applications Android directement sur leur smartphone.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !