Lenovo : une amende de 3,5 millions de dollars à cause du malware SuperFish

 

Lenovo va payer 3,5 millions de dollars à cause d’un logiciel pré installé par le fabricant sur certaines gammes d’ordinateur qui affichait de la publicité ciblée, assimilé donc à un malware et plus précisément un adware. Une histoire qui a débuté il y a déjà deux ans de cela et qui vient juste de trouver un dénouement.

lenovo malware superfish

Les problèmes de sécurité sont récurrents et ne concernent pas uniquement les géants du web comme Facebook Messenger qui récemment était la cible d’un dangereux Malware. Pour le coup, tout le monde était concerné par ce problème aussi bien les ordinateurs Windows, macOS ou encore Linux.

Comme le relate Engadget, l’affaire concernant Lenovo a commencé il y a de cela maintenant 3 ans et la firme avait engagé un bras de fer contre plusieurs Etats américains et la FTC (Federal Trade Commission). Un accord a été trouvé entre les différentes parties pour mettre fin à cette bataille.

Lenovo : 3,5 millions de dollars à cause d’un malware

VisualDiscovery est un outil développé par SuperFish qui a été préinstallé sur certaines gammes d’ordinateurs vendus par Lenovo dont l’objectif principal était d’afficher de la publicité ciblée à travers des pop-up. Il a été reproché au fabricant de permettre à des tiers d’obtenir par ce dispositif des données personnelles potentiellement sensibles au sujet de ses clients.

Le constructeur a rapidement cessé d’avoir recours à cet outil et a décidé de passer un accord avec la partie adverse, Lenovo va devoir payer la somme de 3,5 millions de dollars en guise de dédommagement. Celui-ci s’engage également de ne plus installer des dispositifs similaires sur les ordinateurs qu’il vend.

Cette affaire n’est pas un cas isolé loin de là puisque même Android et son Play Store sont infectés par des malwares, 340 applications ont récemment été l’objet d’un problème de sécurité.

Google renforce la sécurité du Play Store, néanmoins le risque demeure toujours important pour les utilisateurs. La prudence est toujours de mise que ce soit en utilisant son smartphone ou un ordinateur.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…