GhostClicker : 340 applications du Play Store infectées par un malware qui clique sur toutes les pubs

 

Les chercheurs de Trend Micro ont découvert que les développeurs de l’adware GhostClicker sont parvenus à injecter leur logiciel malveillant dans plus de 340 applications Android du Google Play Store. Plus d’une centaine d’entre elles sont toujours présentes dans la boutique d’applications officielle de Google.

ghostclicker malware clique toutes pubs play store

Par le passé, de nombreuses familles d’adwares ont réussi à infecter le Google Play Store : Chamois, FalseGuide, HummingBad, Viking Horde, DressCode, Calljam, ou encore Skinner pour ne citer que les plus plus connues.

Les développeurs de ces logiciels malveillants exploitent les faiblesses de sécurité du Google Play Store afin de contaminer le smartphone des utilisateurs les moins suspicieux. Malgré les efforts de Google pour renforcer la sécurité du Play Store, le problème demeure.

Pour parvenir à leurs fins, ces développeurs séparent le code malicieux de leurs logiciels entre plusieurs composants. Ils retardent aussi leur exécution, et utilisent des techniques pour empêcher les tests de sécurité de lancer leur exécution.

C’est ainsi que GhostClicker est parvenu à envahir 340 applications du Google Play Store. Son code malicieux a été divisé entre l’API GMS de Google et le SDK de Facebook Ad. Par la suite, un anti-sandboxing check a été utilisé pour empêcher le malware de se lancer si l’agent utilisateur d’un smartphone contient le terme nexus, couramment utilisé dans la plupart des applications de sandboxing Android.

GhostClicker : le malware sévit depuis plus d’un an en toute impunité

Ces deux astuces ont permis aux développeurs de GhostClicker de propager leur adware pendant presque un an. Selon Trend Micro les premières applications ont été infectées en août 2016. En outre, le logiciel malveillant a évolué au cours de l’année et n’a même plus besoin des privilèges administrateur pour opérer.

Concrètement, ce logiciel clique automatiquement sur les publicités Google AdMob afin de rapporter de l’argent à son développeur. En outre, GhostClicker affiche également des popups et des publicités pour tenter de rediriger l’utilisateur vers des liens affiliés, des vidéos YouTube ou d’autres applications du Play Store. Manifestement, l’objectif de GhostClicker est de générer du profit pour ses développeurs. Il n’a pas été conçu pour dérober les données des utilisateurs.

Trend Micro a principalement trouvé cet adware au sein d’applications comme des app cleaners, des boosters de mémoire, des gestionnaires de fichiers, des scanners de code QR, des lecteurs multimédias et des applications de navigations GPS. L’une des applications infectées, Aladdin’s Adventure’s World, a été téléchargée plus de cinq millions de fois.

Sur les 340 applications infectées, seule une centaine sont encore sur le Play Store. Malheureusement, Trend Micro n’a pas dévoilé la liste des applications concernées. Rassurez-vous toutefois, la plupart des victimes sont localisées en Asie du Sud-Est. Dans le doute, n’hésitez pas à consulter notre tutoriel pour se débarrasser des adwares.



Via newsroom.trendmicro.com/blog/security-intelligence/ghostclicker-adware-phantomlike-android-click-fraud
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

tiktok avast adware jeune fille
Android, iOS : Avast découvre 7 nouveaux malwares grâce à une fillette

Sept applications malveillantes ont été repérées sur le Google Play Store et sur l’App Store. Téléchargées plus de 2,4 millions de fois, elles  bombardent l’utilisateur de publicités et le facturent avec des achats in-app inutiles. Fait incroyable, les chercheurs d’Avast…

android failles google corrige septembre
Android : Google corrige 52 failles de sécurité en septembre 2020

Android souffre d’un total de 52 failles de sécurité, annonce Google dans son traditionnel bulletin mensuel. Bien décidé à protéger les utilisateurs contre les malwares et les pirates, le géant américain a lancé le déploiement d’un patch correctif sur tous…