Le Galaxy S23 pourrait enfin abandonner les puces Exynos pour un Snapdragon 8 Gen 2

 

Après utilisé des processeurs Exynos fait maison qui étaient pour la plupart décevants, Samsung pourrait enfin abandonner ses propres puces et équiper ses prochains smartphones uniquement de puces Snapdragon de Qualcomm.

galaxy s21 soc exynos 2100

Comme chaque année, les smartphones Galaxy S22 de 2022 ont utilisé des puces Exynos plutôt que Snadragon sur certains marchés, dont notamment la France. Le choix de Samsung d’utiliser plusieurs processeurs dans des smartphones qui portent pourtant le même nom a souvent été critiqué par les utilisateurs, et en particulier ceux des marchés ayant droit aux puces Exynos.

En effet, cela fait maintenant plusieurs années que les processeurs de Samsung sont significativement moins performants que ceux de Qualcomm. Le dernier Exynos 2200 est par exemple moins performant qu’un Snapdragon 8 Gen 1. Cela a par exemple pour conséquence de rendre les Galaxy S22 européens moins intéressants que les Galaxy S22 vendus sur le marché américains, qui utilisent eux des puces de Qualcomm.

Samsung n’utiliserait que des puces Snapdragon dans les Galaxy S23

Dans un nouveau tweet, le célèbre analyste Ming-Chi Kuo a indiqué que Qualcomm pourrait bien devenir l’unique fournisseur pour les puces des Galaxy S23, contre 70 % actuellement sur les S22. En effet, Samsung aurait décidé de ne pas équiper son futur smartphone phare d’un processeur Exynos 2300, car ce dernier n’est pas en mesure de rivaliser avec le prochain Snapdragon 8 Gen 2 qui sera dévoilé en novembre prochain par Qualcomm.

Les Galaxy S23 de Samsung pourraient donc être significativement plus performants que les Galaxy S22 actuels sur le marché français, puisque les puces Snapdragon 8 Gen 2 des nouveaux smartphones vont bénéficier de la gravure avancée en 4 nm de TSMC, qui est actuellement utilisée dans le dernier Snapdragon 8+ Gen 1 des Xiaomi 12S, 12S Pro et 12S Ultra.

D’après de récentes déclarations du leaker Ice Universe, le Snapdragon 8 Gen 2 mettra l’accent sur les performances GPU, sans pour autant oublier d’améliorer les performances photo et CPU. Cependant, la puce serait surtout beaucoup plus efficace énergétiquement, et donc surtout moins sujette aux surchauffes, la hantise principale des smartphones sortis au début de l’année. On s’attend également à ce que l’autonomie des appareils haut de gamme qui l’utiliseront soit grandement améliorée.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !