La Chine va établir une liste noire des entreprises non fiables, les États-Unis dans le viseur

La Chine annonce la création d’une « liste noire » recensant les entreprises jugées comme « non fiables ». Sont directement visés les États-Unis, dont les sociétés qui n’honorent pas leurs contrats avec des groupes chinois pourront être sanctionnées. 

chine etats unis

Le ministère du Commerce chinois a annoncé ce 31 mai 2019 que le gouvernement allait mettre en place une liste noire recensant les entreprises étrangères qui ne sont « pas dignes de confiance ». Gao Feng, porte-parole du ministère chinois du Commerce a déclaré : « les entreprises, organisations et particuliers étrangers qui n’obéissent pas aux règles du marché, qui s’éloignent de l’esprit d’un contrat, qui imposent des embargos ou cessent d’approvisionner des entreprises chinoises pour des motifs non commerciaux et nuisent gravement à leurs intérêts et droits légitimes seront placés sur une liste d’entités non fiables ».

La Chine contre-attaque après l’affaire Huawei

Une décision qui intervient dans le contexte d’une féroce guerre commerciale que se livrent la Chine et les États-Unis. Depuis les sanctions prises contre Huawei, les tensions n’ont jamais été aussi vives entre les deux géants. En plus de cette liste noire, la Chine prépare également d’autres actions. A partir du 1er juin 2019, de nouvelles bannières douanières vont être appliquées sur certains importations américaines par exemple. La Chine envisage aussi de priver les États-Unis de matières premières.

Reste à savoir quelles sociétés pourraient bien être placées sur cette fameuse liste. On peut penser à Google, mais la firme de Mountain View a redonné sa licence Android à Huawei et a réintégré le Huawei Mate 20 Pro au programme Android 10 Q temporairement. On sait aussi que la Chine développe son OS alternatif à Windows, pour éviter que son armée et ses agences ne soient espionnées par les USA. Microsoft pourrait être concerné, surtout qu’il a écarté Huawei de ses partenaires. On attend aussi de savoir quelles conséquences attendent les entreprises placées sur cette liste.

Lire aussi : Donald Trump : « la Chine ne deviendra pas numéro 1 mondial sous ma présidence »

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
IPTV : opération coup de poing en Europe, un vaste réseau démantelé

Le réseau IPTV illégal Xtream Codes a été démantelé à la suite d’une opération de police conjointe menée par l’organisme de coopération européen Eurojust. Le réseau était selon les autorités le plus important dans le monde – il permettait d’accéder…

OSLO : voici la mobylette électrique du futur

Les campagnes Kickstarter laissent parfois entrevoir les objets de demain. C’est le cas d’OSLO, un projet lancé par Karmic, spécialiste du vélo électrique. Bien qu’il s’agisse d’un vélo OSLO a des allures de mobylette électrique du futur.

Booking.com dupe les internautes avec des techniques de ventes agressives

Booking.com est visé par une enquête de Which? une association de consommateurs britanniques. Ils ont notamment découvert que le site utilise des techniques de ventes agressives comme de fausses mentions. Le gendarme de la concurrence britannique avait pourtant forcé Booking…

Les Smart TV espionnent leurs utilisateurs, dénonce une étude

Les Smart TV espionnent la vie privée de leurs utilisateurs, accuse une étude de la Northeastern University et de l’Imperial College of London. D’après les chercheurs, des appareils comme des télévisions ou des enceintes connectées collectent et partagent de nombreuses informations…