Donald Trump : “la Chine ne deviendra pas numéro 1 mondial sous ma présidence”

 

Donald Trump a crié haut et fort qu'il ne laissera pas la Chine devenir la plus grande puissance économique mondiale tant qu'il sera le dirigeant des États-Unis. Il estime que sa guerre économique, qui a de lourdes conséquences pour Huawei, est en train de porter ses fruits.

donald trump
Crédit : Gage Skidmore / Flickr

“Pas sous ma surveillance”, ou “Pas tant je serai en charge” (“Not in my watch” en anglais). Dans une interview accordée à Fox News, Donald Trump s'est montré très clair, et a une nouvelle fois cassé les codes habituels de la diplomatie : il fera tout pour empêcher la Chine de devenir la première puissance économique mondiale et de dépasser les États-Unis.

Donald Trump admet-il qu'il attaque Huawei pour simple cause économique ?

Dans son style toujours très particulier, il assure être “très heureux” de la situation actuelle et du déroulement de la guerre économique que se livrent la Chine et les États-Unis. “Nous sommes en train de reprendre des milliards de dollars”, assure-t-il, assurant que “la Chine ne vas évidemment pas bien, au contraire de nous”. Une opération de communication qui nous indique en tout cas qu'il ne compte absolument pas lâcher du lest.

Lire aussi : Huawei réagit au retrait de sa licence Android et ses conséquences pour les utilisateurs

Principale victime du conflit entre les deux nations, Huawei a été banni par Trump par une déclaration d'urgence nationale. Les entreprises américaines n'ont plus le droit de collaborer avec le constructeur, qui a dépassé Apple en termes de ventes d'iPhone et qui s'apprêtait certainement à devenir le leader mondial des infrastructures 5G. Une menace à éliminer pour les États-Unis. Google a retiré à Huawei et Honor leur licence Android, et les deux marques ne peuvent plus se fournir en puces chez Intel, Qualcomm et Broadcom. Elles équipaient leurs mobiles de composants maison sur le milieu et le haut de gamme mais pouvaient recourir à l'aide de fournisseurs pour des smartphones d'entrée de gamme.

En attaquant Huawei, Donald Trump égratigne un des plus grands symboles du succès de l'industrie chinoise. Comme toujours, il n'a pu s'empêcher de s'autocongratuler : “Si Hillary Clinton avait été élue présidente, la Chine serait devenue une économie bien plus puissante que la notre avant la fin de son mandat. Maintenant, ce n'est pas près d'arriver”, se réjouit-il. Confirmant à demi-mots au passage les soupçons selon lesquels plus qu'un problème de sécurité, Huawei représente un enjeu économique.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bruno lemaire accuse cryptomonnaies terrorisme
Bitcoin : Bruno Le Maire accuse les cryptomonnaies de financer le terrorisme

Bruno Le Maire, l’actuel Ministre de l’économie, accuse le Bitcoin et les cryptomonnaies de participer au financement du terrorisme islamiste. En réaction à l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire décapité par un terroriste, le dirigeant s’est engagé à prendre des…

amazon one paiement paume main
Amazon lance des tests pour payer avec la paume de la main

Amazon teste actuellement aux États-Unis un moyen de paiement inédit dans ses magasins Amazon Go. Après le paiement sans contact et mobile, les utilisateurs pourraient bientôt avoir la possibilité de régler leurs achats grâce à la paume de leur main….

amazon label produits écologiques durables
Amazon : un label permet désormais d’identifier les produits écologiques et durables

Amazon vient de lancer le label “Climate Pledge Friendly”. Déjà apposé sur 25 000 produits disponibles sur le site, ce label permet aux acheteurs d’identifier les articles durables, écologiques et respectueux de l’environnement.  Á la traîne sur les questions de l’écologie et l’environnement, Amazon vient d’annoncer…

elon musk troisième homme plus riche monde
Elon Musk devient le 3ème homme le plus riche du monde devant Mark Zuckerberg

Elon Musk est désormais plus riche que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook. Grâce au succès fulgurant de Tesla en bourse, l’excentrique milliardaire est brièvement devenu le troisième homme le plus riche du monde, juste derrière Bill Gates et Jeff Bezos. Il distance ainsi Bernard…

huawei reduction achat composants
Huawei réduit encore sa production de smartphones, la série noire continue

Huawei réduit actuellement ses commandes de composants destinés à la fabrication de ses smartphones. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources internes aux usines d’assemblages de l’entreprise. La situation n’a jamais été aussi catastrophique pour la firme de Shenzhen….