Etats-Unis vs Chine : Trump déclare l’urgence nationale pour bannir Huawei

Maj. le 23 juin 2019 à 12 h 09 min

Le président des Etats-Unis vient de signer un décret interdisant aux entreprises de télécommunication américaines de se fournir auprès d’entités étrangères jugées à risque. Même si ni la Chine, ni Huawei ne sont nommément visés par le décret, la Maison Blanche espère se protéger contre des « adversaires étrangers » qui « exploitent de façon croissante des vulnérabilités » technologiques à des fins d’espionnage économique et industriel. Huawei dénonce une mesure illégitime. 

Comme le rapporte le journal Le Monde, Donald Trump vient de signer un décret mercredi 15 mai 2019 interdisant aux entreprises de télécommunication américaines de se fournir auprès de certaines entreprises étrangères dont l’exécutif estime qu’elles représentent un risque pour la sécurité nationale. Ni Huawei, ni d’autres entreprises chinoises ne sont nommément citées par le texte. Mais ni le contexte de guerre commerciale avec la Chine, ni la fronde des Etats-Unis envers Huawei et d’autres entreprises chinoises comme ZTE ne laissent de place au doute.

Lire également : Trump veut déclarer l’urgence nationale pour bannir définitivement Huawei et ZTE

Les Etats-Unis déclarent l’urgence nationale contre les entreprises chinoises

Le texte doit permettre aux Etats-Unis de prendre des mesures contre les « actes malveillants favorisés par Internet, dont l’espionnage économique et industriel ». La Maison Blanche estime d’ailleurs que cette urgence nationale se justifie car des « adversaires étrangers exploitent de façon croissante des vulnérabilités dans les services et les infrastructures technologiques de l’information et de la communication aux Etats-Unis ». 

Les projets d’expansion américaine de Huawei étaient déjà abandonnés depuis plusieurs mois. Mais ce nouveau décret empêche définitivement tout espoir que la situation ne s’améliore à court ou à moyen terme. D’ailleurs comme on peut le lire dans Le Figaro, Huawei a immédiatement dénoncé « des restrictions déraisonnables qui empiéteront sur les droits de Huawei » et qui cantonneront les Etats-Unis « à des alternatives inférieures et plus coûteuses » pour déployer la 5G dans le pays.

Lire aussi : Huawei promet des smartphones 5G à 300 $ d’ici 2020

Huawei sur liste noire

Le quotidien rappelle par ailleurs les propos de Gen Shuang, porte-parole de la diplomatie Chinoise, qui, interrogée sur la perspective de la signature du décret, commentait : « cela fait un certain temps que les États-Unis abusent de leur puissance pour jeter de façon délibérée le discrédit sur les entreprises chinoises et les refouler ainsi à tout prix, ce qui n’est ni juste, ni respectable ».

Le quotidien Libération rapporte de son côté que le département du Commerce a ajouté mercredi Huawei à une liste noire d’entreprises étrangères pour lesquelles les entreprises américaines doivent obtenir obligatoirement une autorisation du gouvernement fédéral si elles veulent avoir le droit de nouer des relations commerciales.

Sur le même sujet : Huawei n’est pas aux ordres de la Chine assure un cadre

Et le secrétaire au commerce Wilbur Ross d’enfoncer le clou : « cela évitera que des technologies américaines ne soient utilisées par des entités étrangères à des fins qui nuiraient à la sécurité nationale des Etats-Unis ou à leurs intérêts de politique étrangère ».



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Microsoft Edge : Google vous supplie de repasser sur Chrome via des bannières

Les utilisateurs de Microsoft Edge voient désormais une bannière s’afficher lorsqu’ils visitent le Chrome Web Store. Celle-ci recommande agressivement d’utiliser Chrome « pour utiliser les extensions » du Chrome Web Store « de manière sécurisée ». Les deux navigateurs sont pourtant désormais basés tous…

Les meilleures messageries mail gratuites

Ce ne sont pas les messageries qui manquent sur internet. De nombreux services gratuits existent pour répondre à la demande des utilisateurs, que ce soit pour une utilisation personnelle ou professionnelle. On vous aide à vous y retrouver. L’offre en…

L’inventeur du copier-coller, Larry Tesler, est mort

Larry Tesler, l’informaticien qui a inventé la commande « copier-coller », vient de décéder à l’âge de 74 ans. Employé chez Xeros dans les années 1970, l’homme a mis au point de nombreuses commandes populaires afin de faciliter la vie des utilisateurs. Il a aussi fait…

Viagogo : l’UFC-Que Choisir accuse le site d’arnaquer les internautes

Viagogo, le site de revente de billets en ligne, est dans le collimateur de l’UFC-Que Choisir. L’association de défense des consommateurs accuse le site web de « pratiques commerciales trompeuses » destinées à arnaquer les internautes. La plateforme est notamment accusée de mettre la…

Cadillac présentera son premier cross-over 100 % électrique en avril 2020

La marque américaine Cadillac a prévu de dévoiler son premier véhicule équipé d’une motorisation entièrement électrique au mois d’avril. Le modèle, un cross-over de taille moyenne, avait déjà fait l’objet d’un teaser lors d’une conférence organisée en janvier. Ce lancement…