La Chine prétend avoir « résolu » la dépendance aux jeux vidéo des enfants

 

À la surprise générale, Pékin pourrait se préparer à assouplir sa politique de répression de l'industrie du jeu vidéo, la principale association chinoise de l'industrie du jeu déclarant que le problème de la dépendance aux jeux chez les jeunes Chinois a été « fondamentalement résolu ».

jeux vidéo enfant
Crédit : Unsplash

Cela fait maintenant plusieurs années que la Chine a mis en place d’importantes restrictions dans le but de freiner ce que les autorités décrivaient comme une « addiction des jeunes aux jeux vidéo ». Le pays avait par exemple mis en place en 2021 une limite de 3 heures de jeu par semaine pour les mineurs. Les enfants chinois n’avaient déjà pas le droit de jouer aux jeux en ligne après 22 heures, ni même de regarder des streams et de soutenir leurs influenceurs préférés la nuit.

Il semblerait que ces mesures ont porté leurs fruits, si l’on en croit un rapport du China Game Industry Group Committee, affilié à l'autorité de régulation de l'édition de jeux en ligne, du China Game Industry Research Institute et du fournisseur de données CNG. En effet, celui-ci prétend que la Chine a enfin résolu le problème de l'addiction aux jeux chez les jeunes.

Les jeunes sont moins accros aux jeux vidéo en Chine

Le rapport révèle notamment que plus de 75 % des jeunes joueurs jouaient désormais à des jeux moins de trois heures par semaine et a félicité les sociétés de jeux chinoises pour avoir obtenu des « résultats remarquables » après avoir mis en place des systèmes visant à réduire la dépendance aux jeux.

Plus de 85 % des “milliers” de parents interrogés dans le rapport ont déclaré approuver le fait que leurs enfants jouent à des jeux vidéo sous surveillance. Environ 72 % de ces personnes interrogées ont déclaré que les jeux vidéo n'affectaient pas les études de leurs enfants à l'école ni leur vie quotidienne, selon le rapport.

L'enquête a également révélé que plus de 15 % des parents ont déclaré que leurs enfants rechargeaient secrètement leur compte de jeux en ligne, mais cette proportion est en baisse par rapport aux 28,6 % de l'année dernière. Face à ces résultats positifs, la Chine risque donc d’assouplir ses restrictions. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les enfants, puisqu’une autre étude avait récemment démontré que les jeux vidéo favorisent le développement du cerveau.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !