iPhone : l’hélium est leur kryptonite, voici pourquoi

Les iPhone et autres Apple Watch sont sensibles à l’hélium capable de littéralement les paralyser, comme Superman avec la kryptonite. Cependant, les smartphones Android ne semblent pas sensibles à cet élément chimique. C’est un spécialiste en installation d’IRM dans un hôpital qui a fait cette étrange découverte. Heureusement, il semble que les dommages causés sur les smartphones ne soient pas irréversibles.

iphone paralyses helium

Erik Woolridge, installateur d’appareils IRM, a fait une étrange découverte dans un hôpital situé à proximité de Chicago. Ce dernier s’est rendu compte que suite à l’installation de son dernier appareil de nombreux iPhone se sont mis à rencontrer des dysfonctionnements, problèmes de réseau, de commandes tactiles, certains refusent de s’allumer. Le technicien songe d’abord à une sorte d’impulsion électromagnétique ayant fait frire les divers équipements situés à proximité. Mais cette hypothèse est rapidement écartée puisque seuls les iPhone et Apple Watch sont concernés par la panne et aucun autre appareil électronique. Les smartphones Android n’ont pas non plus été touchés remarque-t-il, ainsi que l’iPhone 5 désormais jugé obsolète par Apple.

Les iPhone peuvent être paralysés par l’hélium, mais les smartphones Android sont immunisés

L’origine du problème a rapidement été découverte. Une fuite d’hélium en est à l’origine, le gaz s’est propagé à travers le système de ventilation du bâtiment. L’incident a duré plusieurs heures et cela a suffi à causer de nombreux dysfonctionnements aux divers appareils situés à l’intérieur de l’hôpital. Erik Woolridge a réalisé une expérience en plaçant un iPhone dans un sac hermétique rempli d’hélium : « Je laisse l’écran allumé et je lance un chronomètre pendant la durée du test. Environ 8 minutes et 20 secondes plus tard, le téléphone se bloque. Rien de fou ne se passe vraiment. L’horloge s’arrête, rien d’autre. L’écran est resté allumé».

iFixit s’est penché sur ce problème pour trouver une explication à ce bug fort désagréable. « Les iPhone sont allergiques à l’hélium » concluent les spécialistes du démontage et de la réparation. « Dans sa quête de matériel de plus en plus petit, Apple a récemment commencé à utiliser les oscillateurs de synchronisation MEMS d’une société spécialisée appelée SiTime pour remplacer les composants à quartz » note iFixit. Ces composants sont très sensibles à l’hélium ce qui explique les problèmes rencontrés sur les iPhone les plus récents. Les smartphones Android ne semblent pas utiliser de composants touchés par ce phénomène.

Apple a prévu le coup et conseille aux clients rencontrant ce phénomène de laisser l’appareil au repos loin des produits chimiques pendant au moins une semaine. Cela permet au gaz de se dissiper. Après cette période de repos, la pomme recommande de laisser le smartphone se recharger pendant une heure. Le problème devrait être résolu. Rappelons qu’une réparation hors garantie peut coûter 360 euros sur un iPhone XS Max pour le remplacement d’un écran, par exemple.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple rappelle des iPhone X pour un problème d’écran tactile

Apple lance un programme de remplacement pour l’iPhone X, dont certains modèles souffrent d’un module écran défaillant. Celui-ci cause des problèmes tactiles avec un écran qui ne répond plus ou mal au toucher ou qui au contraire répond sans qu’aucune…