Intel, AMD : le patron de ARM jubile face au succès d’Apple et de ses Macs M1

 

ARM menace durablement l'avenir des puces x86 de Intel et AMD selon le patron de la holding britannique. Le patron de ARM estime que les derniers macs et leur puce M1 prouvent que l'architecture ARM peut tailler des parts de marché aux processeurs x86. 

Apple MacBook Pro M1
Un MacBook Pro M1 / Crédits : Unsplash

C'est un fait qui a pu être vérifié de manière indépendante par de nombreux testeurs, y compris dans notre test sur Phonandroid : les dernis MacBook Air, MacBook Pro et Mac Mini avec puce M1 délivrent des performances inédites avec une autonomie exceptionnelle à leur niveau de prix. Et on parle des puces les moins puissantes que Apple ne produira jamais pour ses ordinateurs.

La firme doit encore dévoiler un refresh de ses macs plus haut de gamme et on s'attend encore une fois à une vraie “révolution”. Ce résultat fait beaucoup d'envieux dans l'industrie. Surtout chez Qualcomm qui a lancé des puces pour PC Always Connected comme le 8cx – puces qui trainent comparativement une très mauvaise réputation du côté des performances.

ARM voit son avenir en rose

C'est donc dans ce contexte que le PDG de ARM, la holding britannique, s'est exprimé sur ce qu'il pense de l'avenir des architectures ARM et x86. A l'écouter, ce n'est plus qu'une question de temps : les processeurs mobiles ARM sont bien partis pour écorner le parts de marché des puces AMD et Intel.

Une situation, selon lui, particulièrement claire depuis le lancement des macs M1“Ce que l'on voit en ce moment, ce sont de vraies innovations qui arrivent sur un marché où il n'y en a eu pas beaucoup ces dernières années. A chaque fois qu'il y a de grands changements, ça crée de l'intérêt autour de nos façons de faire, ce qui redonne plus de place à l'innovation”, estime Simon Segars, PDG de ARM.

On relève toutefois qu'il ne faudrait pas annoncer trop vite la mort du x86 et la chute de Intel et AMD. D'abord parce que ces derniers sont pour l'instant hégémoniques. Ensuite parce que Intel a déjà des idées pour répondre à ARM.  La nouvelle architecture Alder Lake emploie ainsi les mêmes techniques pour limiter la consommation énergétique tout en boostant les performances.

Lire également : Parts de marché CPU – c'est officiel, AMD est passé devant Intel dans les PC bureau

Cette nouvelle génération de puce emploie en effet des coeurs haute performance et des coeurs haute efficience pour garder le meilleur des deux mondes. Elles sont destinées aux PC portables, secteur dans lequel Intel jouit encore de 85% de parts de marché.

Source : TechRadar



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
samsung exynos 1080
Samsung présente l’Exynos 1080, son premier SoC gravé en 5nm

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 1080, son premier SoC avec une finesse de gravure de 5nm. Compatible avec la 5G, le chipset est basé sur la nouvelle architecture ARM Cortex-A78. Il est destiné aux smartphones milieu de gamme…

amd ryzen 5000
AMD Ryzen 5000 : le nom des processeurs Zen 3 est officiel

AMD a confirmé le nom de sa nouvelle série de processeurs à quelques heures de la conférence de présentation. La marque fera bien un saut d’une génération en passant directement aux Ryzen 5000, ses premiers CPU sous l’architecture Zen 3….