MacBook Air M1 vs Surface Pro X : ce benchmark montre à quel point Apple écrase la concurrence

 

Apple impressionne avec les performances des nouveaux Macs M1 (Macbook Air, Pro et Mac mini), mais comment celles-ci se comparent-elles avec les performances des PC Windows sous ARM comme le Surface Pro X de Microsoft ? Le site PC World a réalisé une série de benchmarks. La concurrence est pour l'instant complètement KO. 

Surface Pro X
Credits : Microsoft

Si vous avez lu les milliers de tests des derniers macs ARM, dont l'excellent test du MacBook Air M1 de notre collègue Sam Azzemou, vous vous doutez déjà que ces machines ont des performances assez étonnantes. Pour ne pas dire inédites à ce niveau de prix. Oui vous avez bien lu : le MacBook Air M1 premier prix fait mieux que des PC et même des macs Intel bien plus chers. C'est particulièrement vrai en encodage vidéo, mais aussi en termes d'autonomie sur batterie, ou encore de dissipation énergétique.

Nos confrères de PC World ont décidé de comparer les performances brutes du dernier MacBook Air M1 (dès 1129 €) avec celles de deux PC Windows ARM, un HP Pavilion x360 Convertible doté d'un CPU Intel Core i5-1035G1 (prix de vente conseillé 599 €) et bien sûr le Surface Pro X doté d'une puce ARM custom SQ1 (dès 1125 €) qui est censé être une variante plus puissante de la puce Qualcomm Snapdragon 8cx – la puce ARM dédiée aux PC dits “Always Connected”. Et comme vous allez le voir, les chiffres sont tout bonnement impressionnants. Apple semble bel et bien revenu dans le game en matière d'ordinateurs et est désormais particulièrement compétitif sur l'entrée de gamme.

Ces benchmarks montrent à quel point les nouveaux MacBook Air M1 laissent la concurrence KO

benchmark macs arm vs windows arm

Pour l'heure, il faut néanmoins noter deux choses. La puce ARM conçue par Microsoft et Qualcomm pour le Surface Pro X souffre de plusieurs gros handicaps. D'abord Windows on ARM ne propose l'émulation d'applications x86 (Intel) qu'en 32 bits, alors que dans les derniers macs la couche d'émulation Rosetta 2 tourne en 64 bits. La prise en charge d'applications 64 bits dans les machines Windows on ARM est très récente. Et encore, elle n'est disponible que dans une version beta de Windows. Or, même avec cette nouvelle prise en charge, les performances de la Surface Pro X ARM peinent à rivaliser avec celles du MacBook Air M1.

Comme vous pouvez le voir dans le benchmark Geekbench 5 ci-dessus, non seulement le Surface Pro X se fait atomiser par le MacBook Air M1, il offre de moins bonnes performances que le HP Pavilion i5, une machine pourtant très bon marché.

benchmark macs arm vs windows arm

Un autre benchmark cette fois-ci Handbrake montre aussi l'écrasant leadership que détient désormais Apple sur l'encodage vidéo. Le MacBook Air M1 a ainsi réussi à convertir une vidéo 4K de 12 minutes en 1080p H.265 en 23 minutes seulement. Le Surface Pro X ARM a mis 2 heures pour réaliser la même opération :

“Le SQ1 a ronronné autour d'une images par seconde, et cela lui a pris près de deux heure spour transcoder une vidéo de 12 minutes en 4K, Tears of Steel, dans un format 1080p H.265. Le MacBook M1 d'Apple explose tout bonnement le Surface Pro X”, note le magazine. Et d'ajouter : “Apple et son MacBook Air sous puce M1 a accompli ce que Microsoft n'a pas encore réussi à faire : délivrer un écosystème ARM viable, tant du point de vue logiciel que matériel”.

PC World conclut que “Windows sur ARM a besoin d'un miracle” pour matcher les performances des nouveaux Macs dotés d'une puce Apple Silicon : “On a du mal à croire que le développement ultérieur comblera le vaste fossé de performances entre Windows sur ARM et les Macs Apple M1. Dans six mois, Microsoft sera peut être capable de se vanter de performances en émulation significativement meilleures. Mais sans le double miracle d'un bien meilleur CPU de Qualcomm ou autre fabricant de puces ARM et les améliorations continues de Microsoft, le futur de Windows on ARM paraît sombre, conclut PC World.

Lire également : Macs M1 – Apple teste des puces bien parties pour ridiculiser Intel en 2021 et 2022

On note enfin que des développeurs sont parvenus à faire tourner Windows 10 sur des Macs M1 dans une machine virtuelle – une chose qui est pour l'instant, officiellement du moins, impossible de faire en attendant que les divers vendeurs de logiciels de virtualisation proposent une mise à jour. Summum de l'humiliation : selon le test Geekbench 5, Windows tourne plus vite sur le mac M1 que sur le Surface Pro X de Microsoft

Source : PC World



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !