CES 2021 : Intel dévoile Alder Lake un CPU x86 qui imite ARM et la puce M1 des Macs

 

Le CES 2021, ce sont aussi les annonces de Intel : en difficulté en 2020, le fondeur dévoile Alder Lake, sa 12e génération de processeurs. Une puce qui mélange coeurs haute performance coeurs haute efficacité pour donner à l'architecture x86 les mêmes atouts que ARM et les puces M1 des Macs. 

Intel Alder Lake
Crédits : Intel

Qui a dit que Intel s'endormait sur ses lauriers ? Le fondeur a essuyé une année compliquée sur fond de reliquat de retard sur la finesse de gravure, et de conquête acharnée de son ennemi juré AMD. La situation, en particulier sur le marché des PC de bureau a de quoi inquiéter l'équipe bleue. Plus de 50% de ces PC sont en effet désormais équipés d'un processeur AMD.

Mais il ne faudrait pas trop vite vendre la peau de l'ours : Intel garde une solide assise sur le marché des PC portables, avec près de 85% de parts de marché. Un segment sur lequel Intel va devoir redoubler d'innovation si il ne veut pas perdre du terrain. Surtout depuis que Apple a montré qu'il n'a plus besoin d'Intel pour délivrer les meilleures performances du marché.

Intel s'inspire de ARM et des Macs M1 dans les puces Alder Lake

Or le problème, c'est que Intel avait jusqu'ici surtout misé sur les performances brutes, au détriment de la consommation énergétique. L'inverse des puces ARM qui sont à la base surtout taillées pour contenir leur consommation énergétique. Or, les derniers Macs M1 montrent de manière insolente qu'il est possible de délivrer de meilleures performances brutes tout en consommant moins.

Il faut dire que les puces ARM ont un fonctionnement très différent. D'abord des coeurs dits “haute performance” se mélangent à des coeurs “haute efficience énergétique” ce qui permet de moduler les tâches entre les coeurs les mieux adaptés pour avoir le meilleur des deux mondes. Ensuite, les CPU ARM sont plus volontiers ce que l'on appelle des SoC.

Plutôt que de tout faire calculer par le CPU et le GPU, un SoC dispose d'une multitude d'enclaves spécialisées pour des tâches précises comme le transcodage, le machine learning, ou la sécurité.

Lire également : Intel lance RealSense ID, une reconnaissance faciale aussi sécurisée que Face ID

Les puces ressemblent à des SoC ARM, tout en restant sur l'architecture x86

Et c'est justement cela que Intel imite avec ses chipsets Alder Lake. Intel reprend la même idée de coeurs haute performance et haute efficience, tout en restant sur l'architecture x86.

Les coeurs performance sont baptisés Golden Lake et les coeurs haute efficience Gracemont. Les premières machines à être équipées de puces Alder Lake devraient arriver dans la seconde moitié de 2021. A terme, Intel a l'intention d'adapter ce design à des machines puissantes. L'avantage de la solution Intel étant que les développeurs n'ont pas à réécrire leur application.

Reste que contrairement à ses concurrents, Intel reste en retard sur la finesse de gravure. Les premières puces Alder Lake seront en effet gravées en 10 nm SuperFin – alors que les puces M1 des Macs, pour ne citer qu'elles, profitent des derniers nodes de gravure disponibles chez TSMC. Le fondeur taïwanais propose en ce moment la gravure en 7 nm, mais il est possible qu'une partie de la production passe au 5 nm dès cette année.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Capture
La GeForce RTX 3060 sera vendue en France à partir de 335 euros

La Nvidia GeForce RTX 3060, présentée il y a peu, a un prix français : il sera de 335 euros au minimum. Cette carte graphique, dédiée aux petites configurations, n’aura cependant pas de Founders Edition. Il faudra acheter une version…

W62FZipuVwRiES54
Qualcomm préparerait un concurrent de l’Apple M1 pour les PC Windows

Qualcomm serait en train de développer un nouveau processeur ARM dédié aux PC portables, selon WinFuture. Un SoC haut de gamme qui devrait pouvoir concurrencer le nouvel Apple M1 tout en étant moins cher qu’un processeur « classique ». L’avenir de l’ordinateur…

sszf
Samsung présente le Blade Bezel, un écran sans bords destiné aux PC

Samsung Display vient de présenter son premier écran avec caméra sous la dalle pour éliminer totalement les bords. Alors que tous les regards étaient fixés vers le monde des smartphones, c’est finalement sur PC que le constructeur emploiera en premier…

54
CES 2021 : LG dévoile un écran transparent et rétractable

C’est au CES 2021 que LG Display a présenté ses nouveaux écrans, dont un prototype très intéressant. Ce dernier est en effet transparent et peut se rétracter dans un boîtier opaque. Pour sa démo, LG le présente comme un objet…