Instagram : fuite massive de données, les stories et localisations compromises

Instagram a été victime d’une fuite de données. L’un de ses partenaires, la société H3per, a siphonné et exploité les informations de millions de comptes, dont notamment les contenus publiés comme stories et les données de localisation. Facebook, maison-mère d’Instagram, pourrait vivre un second scandale Cambridge Analytica.

instagram

Instagram a arrêté sa collaboration avec la société de marketing américaine H3per, qui était jusqu’ici considérée comme étant un « partenaire de confiance » par le réseau social détenu par Facebook. Comme le révèle un rapport de Business Insider, la startup a récupéré les données personnelles de millions de comptes Instagram afin de dresser le profil publicitaires des utilisateurs. Les stories publiées ainsi que les données liées à la localisation ont notamment été compromises.

Instagram : une affaire Facebook-Cambridge Analytica bis

Cela vous rappelle quelque chose ? Normal, c’est une affaire très similaire qui est à l’origine du scandale Facebook-Cambridge Analytica de mars 2018. Mark Zuckerberg avait même été auditionné par le Sénat américain, qui avait exigé des explications au patron de Facebook. L’Europe avait également vu rouge. Les données personnelles de 211 000 français avait été siphonnées et exploitées par Cambridge Analytica par l’intermédiaire de Facebook.

Lire aussi : WhatsApp et Instagram vont changer de nom

Comme pour Facebook, l’année dernière, H3per a profité d’une faille de sécurité et d’une combinaison d’erreurs de configuration pour s'emparer de toutes ces informations. Instagram affirme que le problème est désormais réglé, mais le mal est fait : les contenus et données de millions d’utilisateurs sont entre les mains de H3per, qui assure de son côté n’avoir rien commis d’illégal. La société a en tout cas violé les conditions d’utilisation imposées par Instagram, dont la sévérité avait été drastiquement relevée suite à l’affaire Cambridge Analytica. Pour rappel, Facebook a écopé d’une amende record de 5 milliards de dollars suite au scandale.

Source : Business Insider

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si…

NordVPN : des faux sites propagent un dangereux malware bancaire

Des pirates profitent de la popularité de NordVPN pour diffuser Win32.Bolik.2, un malware bancaire sur l’ordinateur de leurs victimes. Des faux sites, imitant à la perfection l’interface de celui de NordVPN, propagent en effet des versions vérolées du célèbre VPN. Une…

Impots.gouv : environ 2000 comptes victimes d’un piratage

Les comptes impots.gouv d’environ 2000 administrés ont subi un piratage : des pirates sont parvenus à accéder aux déclarations d’impôts et les modifier. Les agents de Bercy affirment avoir néanmoins pu reprendre rapidement le contrôle de la situation et avertir…

WhatsApp, Skype et Slack sont victimes d’une faille de sécurité

WhatsApp, Skype et Slack sont vulnérables. Ces trois logiciels reposent sur la technologie Electron, qui présente une importante faille de sécurité. Les développeurs ont été prévenus, mais ils font pour l’instant la sourde oreille et aucun correctif n’a été déployé…

WhatsApp : « 1000 Go d’internet gratuit » ? C’est une arnaque !

Une nouvelle arnaque circule sur WhatsApp : les chercheurs d’ESET expliquent que des personnes malveillantes sont en train de mener une campagne de monétisation au clic de grande ampleur.  Une nouvelle arnaque virale circule sur WhatsApp. Les chercheurs ont ainsi repéré…