Facebook écope d’une amende de 5 milliards de dollars suite au scandale Cambridge Analytica

Facebook vient d’écoper d’une amende de 5 milliards de dollars, rapporte le Wall Street Journal. La Federal Trade Commission (FTC), un organisme américain, accuse le réseau social d’avoir négligé la protection des données personnelles de ses utilisateurs dans le cadre du scandale Cambridge Analytica. 

facebook amende 5 milliards dollars cambridge analytica

Les commissaires de l’agence de régulation fédérale (FTC) américaine ont demandé à Facebook de verser une amende record de 5 milliards de dollars (4,43 milliards d’euros), rapportent nos confrères du Wall Street Journal. Le montant de l’amende a été négocié directement avec Facebook. En contrepartie, la firme s’engage à apporter des modifications dans la façon dont elle gère les données de ses utilisateurs. On ignore encore la teneur des changements demandés par la FTC.

Facebook : les États-Unis infligent une amende de 5 milliards de dollars au réseau social

Le régulateur estime en tout cas que le groupe de Mark Zuckerberg n’a pas suffisamment protégé les données des membres du réseau social. En 2015, Facebook a en effet laissé Cambridge Analytica, une firme d’analyse données spécialisée dans la politique, récupérer les données personnelles de millions d’utilisateurs, qu’elle a ensuite exploité et laissé à la disposition d’autres entités. Suite à ce scandale, Mark Zuckerberg a même été contraint de s’exprimer devant le congrès américain.

Facebook s’attendait évidemment à écoper d’une amende d’un jour à l’autre. En avril dernier, le groupe annonçait même avoir mis de côté 3 milliards de dollars en prévision d’une sanction. Malgré l’amende, Facebook devrait générer jusqu’à 22 milliards de dollars de bénéfices au cours de cette année.

Dans ces conditions, de nombreux responsables politiques américains estiment que l’amende n’est pas à la hauteur de la gravité des faits. « Cette sanction ne fera pas Facebook réfléchir sur leur responsabilité dans la protection des données de leurs utilisateurs. Si la FTC ne protège pas les consommateurs, c’est au Congrès de le faire » assure M.Ciciline, un sénateur démocrate. Le département de la Justice des États-Unis doit encore approuver le montant de la sanction.

Source : le Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Les matchs de la ligue 1 Uber Eats diffusés sur Facebook

La toute nouvelle chaîne du football français Téléfoot devrait être distribuée par le réseau social de Mark Zuckerberg, si l’on en croit nos confrères de l’Équipe. La chaîne — qui appartient à Mediapro, le groupe audiovisuel espagnol diffuseur historique de…

Facebook teste les pages sans bouton « j’aime »

Facebook teste une nouvelle version de ses pages publiques sur mobile. Ainsi, le bouton « j’aime » disparaît pour mettre en évidence le nombre de followers, s’inspirant de ce qui se fait sur Twitter. Cependant, cela ne signe pas pour autant la…