Facebook écope d’une amende de 5 milliards de dollars suite au scandale Cambridge Analytica

 

Facebook vient d’écoper d’une amende de 5 milliards de dollars, rapporte le Wall Street Journal. La Federal Trade Commission (FTC), un organisme américain, accuse le réseau social d’avoir négligé la protection des données personnelles de ses utilisateurs dans le cadre du scandale Cambridge Analytica. 

facebook amende 5 milliards dollars cambridge analytica

Les commissaires de l’agence de régulation fédérale (FTC) américaine ont demandé à Facebook de verser une amende record de 5 milliards de dollars (4,43 milliards d’euros), rapportent nos confrères du Wall Street Journal. Le montant de l’amende a été négocié directement avec Facebook. En contrepartie, la firme s’engage à apporter des modifications dans la façon dont elle gère les données de ses utilisateurs. On ignore encore la teneur des changements demandés par la FTC.

Facebook : les États-Unis infligent une amende de 5 milliards de dollars au réseau social

Le régulateur estime en tout cas que le groupe de Mark Zuckerberg n’a pas suffisamment protégé les données des membres du réseau social. En 2015, Facebook a en effet laissé Cambridge Analytica, une firme d’analyse données spécialisée dans la politique, récupérer les données personnelles de millions d’utilisateurs, qu’elle a ensuite exploité et laissé à la disposition d’autres entités. Suite à ce scandale, Mark Zuckerberg a même été contraint de s’exprimer devant le congrès américain.

Facebook s’attendait évidemment à écoper d’une amende d’un jour à l’autre. En avril dernier, le groupe annonçait même avoir mis de côté 3 milliards de dollars en prévision d’une sanction. Malgré l’amende, Facebook devrait générer jusqu’à 22 milliards de dollars de bénéfices au cours de cette année.

Dans ces conditions, de nombreux responsables politiques américains estiment que l’amende n’est pas à la hauteur de la gravité des faits. « Cette sanction ne fera pas Facebook réfléchir sur leur responsabilité dans la protection des données de leurs utilisateurs. Si la FTC ne protège pas les consommateurs, c’est au Congrès de le faire » assure M.Ciciline, un sénateur démocrate. Le département de la Justice des États-Unis doit encore approuver le montant de la sanction.

Source : le Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…