D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise.

Huawei Securite

Si Huawei doit faire face à l’ire de Donald Trump, ce n’est pas la seule menace à laquelle la société est confrontée. Selon le chef de la sécurité de l’entreprise, John Suffolk, qui s’est exprimé dans les colonnes de The Mainichi, Huawei subit environ un million de cyberattaques chaque jour. Les pirates attaqueraient depuis plusieurs pays, y compris en Chine. Et forcément, pour l’entreprise, parmi les commanditaires, il y aurait le gouvernement américain.

Des cyberattaques menées pour dérober des technologies Huawei

La plupart de ces attaques auraient pour but le vol de technologies. Pas étonnant, quand on sait que pour la 5G, Huawei détiendrait la meilleure technologie au monde. Une supériorité que beaucoup ne voient pas d’un très bon œil. C’est bien sûr le cas des États-Unis avec leurs sanctions, dont la pression tend toutefois à s’amoindrir, mais aussi d’autres acteurs de l’industrie, comme Nokia, dont un cadre a déclaré il y a quelques mois que Huawei était une menace pour la sécurité.

Si, cette fois, John Suffolk n’accuse personne explicitement, il a cependant déclaré le mois dernier que les autorités américaines avaient « menacé, contraint et séduit » des employés de l’entreprise, et mené des « cyberattaques pour infiltrer l’intranet et les systèmes d’information interne ».

On ignore la nature des attaques, même si le journal mentionne « un vol d’informations confidentielles par l’envoi d’un virus informatique par courriel ». Difficile toutefois d’imaginer que Huawei se laisse berner par du phishing à grande échelle. Le cas échéant, on ne pourrait que lui conseiller de s’inspirer de la nouvelle méthode de lutte contre le phishing d’Instagram. Quoi qu’il en soit, John Suffolk a pourtant précisé que si la plupart des machines sont très bien protégées, certaines attaques ciblant des systèmes plus anciens atteignaient parfois leur but. Évidemment, il ajoute qu’aucune information capitale n’a pour l’instant été dérobée. L’entreprise va toutefois renforcer les protections, notamment auprès de ses clients.

Espérons donc pour la société que conjointement à la levée des sanctions, le nombre d’attaques diminue dans les prochaines semaines.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….