Instagram lutte contre le phishing à l’aide d’une nouvelle méthode, mais est-ce suffisant ?

 

Afin de lutter contre le phishing, Instagram vient de mettre en place une protection supplémentaire pour ses utilisateurs, qui pourront désormais facilement vérifier si le message reçu provient bien du réseau social.

instagram

Même en 2019, le phishing continue de faire des victimes. D’ailleurs, si comme beaucoup de monde, vous pensez que ce genre d’escroqueries ne touchent que les naïfs, Google propose un test révélant votre habileté à identifier les pièges qui pourrait bien vous faire changer d’avis. Quoi qu’il en soit, Instagram prend le phishing très au sérieux et propose une nouvelle aide pour ses utilisateurs.

Concrètement, celle-ci prend la forme d’une liste officielle de mails provenant d'Instagram. L’époque des emails de phishing grossiers et bourrés de fautes étant révolue, il devient parfois difficile de déterminer si un courrier électronique est authentique ou frauduleux. L’onglet sécurité de l’application recense désormais les mails officiels envoyés par l'entreprise.

Le phishing n’est en réalité par le réel problème de ces réseaux

Cette liste se base sur les mails relatifs à la sécurité et distribués par Instagram au cours des deux dernières semaines. Un onglet secondaire affiche également une liste de mails non liés à la sécurité, tels que les annonces de nouvelles fonctions. Ainsi, si Instagram vous envoie un message vous invitant à changer votre mot de passe, vous aurez la possibilité de vérifier simplement si ce dernier est certifié ou non.

Cependant, si cette mesure est toujours bonne à prendre, le phishing ne touche qu’un nombre d’utilisateurs limités. En réalité, la plupart des problèmes de sécurité rencontrés par ces réseaux au cours des derniers mois leur étaient directement imputables. C’est par exemple le cas de Facebook, qui a exposé les données de 540 millions d’utilisateurs sur Amazon en avril dernier. Plus récemment, en septembre, l’entreprise a laissé 419 millions de numéros de téléphone à la merci des pirates.

En tout cas, cette nouvelle fonctionnalité s’inscrit dans ce qui s’apparente à une volonté de protection de ses utilisateurs de la part d’Instagram. En fin de semaine dernière, le réseau social a aussi sorti Threads, une messagerie interdite aux inconnus censée augmenter la confidentialité et la proximité.

Source : Engadget

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
foret amazonienne vente facebook
Des morceaux de la forêt amazonienne sont vendus sur Facebook Marketplace

Des parties de la forêt amazonienne au Brésil ont été mises en vente sur Facebook Marketplace, la section du réseau social dédiée aux ventes entre particuliers. Les internautes derrière ces annonces illégales occupent les terres appartenant aux peuples indigènes sans…

mark zuckerberg faire mal apple
Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n’a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des…

tiktok android tv
TikTok débarque sur Android TV, l’appli est déjà disponible en France

TikTok a tout rasé sur son passage en 2020. Elle est devenue l’application la plus téléchargée devant Facebook et a généré plusieurs milliards de dollars de recettes. C’est donc tout naturellement que la firme cherche à s’étendre et propose désormais…