Instagram lutte contre le phishing à l’aide d’une nouvelle méthode, mais est-ce suffisant ?

 

Afin de lutter contre le phishing, Instagram vient de mettre en place une protection supplémentaire pour ses utilisateurs, qui pourront désormais facilement vérifier si le message reçu provient bien du réseau social.

instagram

Même en 2019, le phishing continue de faire des victimes. D’ailleurs, si comme beaucoup de monde, vous pensez que ce genre d’escroqueries ne touchent que les naïfs, Google propose un test révélant votre habileté à identifier les pièges qui pourrait bien vous faire changer d’avis. Quoi qu’il en soit, Instagram prend le phishing très au sérieux et propose une nouvelle aide pour ses utilisateurs.

Concrètement, celle-ci prend la forme d’une liste officielle de mails provenant d'Instagram. L’époque des emails de phishing grossiers et bourrés de fautes étant révolue, il devient parfois difficile de déterminer si un courrier électronique est authentique ou frauduleux. L’onglet sécurité de l’application recense désormais les mails officiels envoyés par l'entreprise.

Le phishing n’est en réalité par le réel problème de ces réseaux

Cette liste se base sur les mails relatifs à la sécurité et distribués par Instagram au cours des deux dernières semaines. Un onglet secondaire affiche également une liste de mails non liés à la sécurité, tels que les annonces de nouvelles fonctions. Ainsi, si Instagram vous envoie un message vous invitant à changer votre mot de passe, vous aurez la possibilité de vérifier simplement si ce dernier est certifié ou non.

Cependant, si cette mesure est toujours bonne à prendre, le phishing ne touche qu’un nombre d’utilisateurs limités. En réalité, la plupart des problèmes de sécurité rencontrés par ces réseaux au cours des derniers mois leur étaient directement imputables. C’est par exemple le cas de Facebook, qui a exposé les données de 540 millions d’utilisateurs sur Amazon en avril dernier. Plus récemment, en septembre, l’entreprise a laissé 419 millions de numéros de téléphone à la merci des pirates.

En tout cas, cette nouvelle fonctionnalité s’inscrit dans ce qui s’apparente à une volonté de protection de ses utilisateurs de la part d’Instagram. En fin de semaine dernière, le réseau social a aussi sorti Threads, une messagerie interdite aux inconnus censée augmenter la confidentialité et la proximité.

Source : Engadget

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient “trop sexy”

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est “trop sexualisé” pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…

twitter suspend comptes mort trump
Twitter suspend les comptes qui souhaitent la mort de Donald Trump

Twitter suspend les comptes qui souhaitent à plusieurs reprises la mort de Donald Trump. Atteint du coronavirus, le président des Etats-Unis a en effet été hospitalisé pendant plusieurs jours. Facebook et TikTok ont annoncé des mesures similaires contre les internautes…