Huawei P40 Pro : le smartphone contient des composants américains malgré les sanctions

 

Le Huawei P40 Pro contient des composants américains dont des modules Qualcomm, Skyworks et Qorvo. C’est ce que révèle un démontage de l’appareil par Financial Times – or si Qualcomm a bien une licence pour commercer avec Huawei malgré les sanctions, la chose est plus incertaine pour Skyworks et Qorvo. 

Huawei P40
Crédits : Phonandroid

Le Financial Times révèle au détour d’un démontage que le Huawei P40 Pro contient toujours un certain nombre de composants américains. Ce qui peut sembler surprenant, vu que les Etats-Unis ont mis en place une série de sanctions pour empêcher la firme de se fournir auprès d’entreprises américaines. A l’exception, bien sûr, de celles qui ont obtenu une licence auprès du Département du Commerce.

On sait à ce stade que Qualcomm a bien obtenu une licence pour fournir Huawei en certains composants. Et effectivement, on retrouve bien un composant Qualcomm dans un module d’antennes RF. Ce n’est néanmoins pas le seul composant attribué à une entreprise américaine. Dans le même module RF on trouve également des puces fabriquées par Skyworks et Qorvo. Deux firmes qui n’ont pourtant pas annoncé officiellement avoir obtenu une licence pour vendre des composants à Huawei.

Rien ne confirme néanmoins que cela n’est pas le cas – il semble en effet improbable que Huawei défie les sanctions américaines, alors que la firme espère retrouver le droit d’utiliser les services de Google sur ses smartphones. Mais évidemment, la présence de ces trois firmes américaines a de quoi intriguer : dans un démontage du Mate 30 Pro par iFixit, on découvrait en effet que Huawei était parvenu à se rabattre sur des solutions maison fournies par sa filiale HiSilicon.

Lire également : EMUI 10.1 – Celia, MeeTime, Cast+… Toutes les nouveautés de l’interface du P40 de Huawei

Le retour à une solution intégrée américaine dénote, selon nos confrères de Android Central que les modules d’antennes intégrées américaines gardent une avance technologique sur les solutions conçues par Huawei. On note de notre côté que Huawei fait des efforts pour conserver des relations avec ses partenaires américains. Sans doute en prévision d’une hypothétique fin des sanctions. Gageons qu’il faudra néanmoins pour que cela se concrétise que la Maison Blanche change de locataire…

P40 Pro teardown parts
Credits : Financial Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…

harmonyos corrected
Harmony OS : Huawei lancera la bêta smartphone le 18 décembre 2020

Harmony OS sera disponible en bêta sur smartphone à compter du 18 décembre 2020. Dans un premier temps, seuls les développeurs devraient avoir accès à cette version du système d’exploitation. La bêta publique sera, elle, lancée en avril 2021. Harmony…