Huawei ne connaît pas la crise pendant que ses concurrents s’effondrent

Maj. le 3 mai 2019 à 9 h 19 min

Le ralentissement de la croissance du marché des smartphones se poursuit. Les indicateurs sont au rouge pour tous les gros acteurs, mais Huawei arrive tout de même à tirer son épingle du jeu avec une croissante de 50% sur un an au premier trimestre de 2019. Dans le même temps, Samsung a plongé de 8% et Apple de 30% sur la même période. Si cette tendance reste intacte, Huawei pourrait bien devenir le numéro un du marché d’ici l’année prochaine.

Huawei

Depuis plusieurs mois, le marché des smartphones tourne au ralenti, mais Huawei ne connaît pas la crise. Après avoir été doublé au quatrième trimestre de 2018, le constructeur chinois est repassé devant Apple au premier trimestre de 2019 avec 59,1 millions de smartphones vendus dans le monde, c’est presque le double des performances de la Pomme qui n’a vendu que 36,4 millions d’iPhone au cours des trois premiers mois de cette année.

Huawei grimpe vers le sommet du marché des smartphones

Il y a quelques semaines, Huawei réaffirmait son ambition de devenir le numéro 1 du marché des smartphones dès 2019. En suivant la logique des chiffres, cet objectif pourrait être atteint d’ici la fin de cette année, voire le début de l’année prochaine. En effet, Huawei n’avait vendu que 39.1 millions de smartphones au premier trimestre de 2018. Un an après, les ventes ont été de 59,1 millions sur la même période, soit une progression de 50,3 %.

Au même moment, Samsung qui garde toujours son fauteuil de roi du marché est passé de 78,1 millions il y a un an à 71,9 millions au cours des trois premiers mois de 2019. La crise se poursuit donc pour le coréen qui a vendu 8% de smartphones en moins. Si la tendance reste inchangée, Huawei serait passé devant son concurrent en début d’année prochaine avec plus de 88 millions de smartphones vendus au premier trimestre de 2020 contre un peu plus de 66 millions pour Samsung. Mais cela reste bien sûr de la simulation et ces chiffres pourraient ne pas correspondre à la réalité.

Toujours est-il que Huawei continue son ascension pendant que ses plus gros concurrents sont plus touchés par l’essoufflement du marché. Apple a plus de mal que les autres en ce début d’année avec une croissance de -30 % selon les chiffres du cabinet IDC alors qu’en 2018, les iPhone ont été les smartphones les plus vendus selon Counterpoint.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei : des opérateurs refusent de vendre ses smartphones 5G

Huawei continue d’encaisser les répercussions du décret de Donald Trump. Lâché par ses fournisseurs et banni d’Android, le constructeur chinois doit maintenant faire face à l’abandon de certains opérateurs britanniques, japonais et taïwanais. Une poignée de télécoms refusent en effet…

Huawei demande à l’Europe de l’aider contre les États-Unis

Huawei se cherche des alliés dans la guerre qu’il est en train de mener face aux États-Unis. Le groupe chinois tente de convaincre l’Union Européenne de l’aider, arguant notamment que les Américains n’hésiteront pas à s’en prendre à d’autres entreprises…

Huawei a déjà créé une alternative au Google Play Store

Huawei a déjà mis au point une alternative viable au Google Play Store, la boutique d’applications Android. D’après un rapport de Bloomberg, la firme chinoise a en effet envisagé de remplacer le Play Store par App Gallery, une application déjà intégrée par…

Huawei explique comment il profite de son sursis de 90 jours

Huawei reste en rapport avec Google, malgré les mesures américaines. A en croire de nouvelles déclarations de Ren Zhengfei à la presse chinoises, les deux firmes profitent du délai accordé par la Maison Blanche notamment pour discuter de possibles recours en justice…

Huawei récupère sa licence Android pour 90 jours !

Huawei obtient un peu de répit. Les États-Unis ont consenti à laisser le constructeur chinois un délai de 90 jours afin de boucler certains contrats signés avec des partenaires américains. Durant ce laps de temps, la marque récupère notamment sa…

Huawei va-t-il devoir remplacer Android par son OS maison ?

Huawei et sa filiale Honor sont désormais privés de licence Android. Google suit les décrets de Donald Trump et de l’exécutif américain et arrête de collaborer avec le constructeur chinois. De quoi susciter l’inquiétude des utilisateurs en possession d’un smartphone…

Huawei serait également privé de puces Intel, Qualcomm et Broadcom

Huawei commence à essuyer les conséquences des mesures protectionnistes de l’administration Trump contre les firmes étrangères. En plus de s’être vu retirer sa licence Android, Huawei ne pourrait plus se fournir en puces Intel, Qualcomm et Broadcom. D’autres firmes comme Infineon…