Huawei Mate 30 Pro : 5G et quadruple capteur photo au programme ?

Le Huawei Mate 30 Pro est le sujet d’un nouveau rapport. Lequel évoque la disponibilité d’un modèle compatible 5G avec modem Balong 5000. Il serait équipé de quatre capteurs photo avec ToF et bénéficierait de la recharge ultra rapide 55W du Mate X.

huawei mate 20 pro
Le Huawei Mate 20 Pro

Quelques semaines après la sortie de la série des Huawei P30, un rapport en provenance du média chinois new.qq nous offre un premier aperçu de la fiche technique du Huawei Mate 30 Pro attendu pour la fin de l’année 2019. Tout d’abord, le smartphone embarquerait un modem Balong 5000 et serait donc compatible 5G. Il est probable qu’il existe aussi un modèle 4G.

Huawei Mate 30 Pro : une partie de la fiche technique déjà en fuite ?

Autrement, l’appareil aurait droit à un SoC Kirin 985 gravé en 7nm, comme le précisait déjà un précédent rapport. On aurait droit à un écran OLED de 6,71 pouces qui serait fabriqué par le fournisseur BOE. Un gain de taille non négligeable par rapport à son prédécesseur : la dalle du Mate 20 Pro mesure 6,39 pouces. La définition disponible n’est pas précisée.

Lire aussi : Huawei Mate 30 : date de sortie, 5G, voici les premières infos officielles

Le Mate 30 Pro bénéficierait d’un lecteur d'empreintes sous l’écran. Une fonctionnalité qui permettrait à Huawei de retirer le scanner de reconnaissance faciale avancé qui avait obligé la marque à intégrer une très grosse encoche sur le Mate 20 Pro. La batterie de 4200 mAh serait compatible avec la recharge ultra rapide 55W qu’on retrouve déjà sur le pliable Mate X.

Enfin, le prochain flagship du constructeur chinois serait doté de quatre capteurs photo au dos, dont un module ToF (Time-of-Flight) pour la gestion de la profondeur de champ. Un setup assez similaire à celui des Mate 20 est attendu : un carré avec un capteur dans chaque coin mais avec cette fois le LED Flash au centre.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei récupère sa licence Android pour 90 jours !

Huawei obtient un peu de répit. Les États-Unis ont consenti à laisser le constructeur chinois un délai de 90 jours afin de boucler certains contrats signés avec des partenaires américains. Durant ce laps de temps, la marque récupère notamment sa…

Huawei va-t-il devoir remplacer Android par son OS maison ?

Huawei et sa filiale Honor sont désormais privés de licence Android. Google suit les décrets de Donald Trump et de l’exécutif américain et arrête de collaborer avec le constructeur chinois. De quoi susciter l’inquiétude des utilisateurs en possession d’un smartphone…

Huawei serait également privé de puces Intel, Qualcomm et Broadcom

Huawei commence à essuyer les conséquences des mesures protectionnistes de l’administration Trump contre les firmes étrangères. En plus de s’être vu retirer sa licence Android, Huawei ne pourrait plus se fournir en puces Intel, Qualcomm et Broadcom. D’autres firmes comme Infineon…

Huawei : les Pays-Bas accusent la firme chinoise d’espionnage

Huawei est maintenant dans le collimateur des Pays-Bas. Les services de renseignement du pays soupçonnent la firme chinoise d’avoir mis en place des backdoors dans les équipements réseaux utilisés par les opérateurs nationaux. Accusé d’espionnage pour le compte de Pékin,…

Huawei n’est pas aux ordres de la Chine assure un cadre

Huawei continue de tenter de convaincre les autorités et le public qu’il n’est pas une menace, ni pour les États ni pour les consommateurs. Le vice-président du groupe pour l’Europe de l’Ouest assure que le gouvernement chinois n’a jamais tenté…

Mate X : Huawei ne commercialisera que 300 000 exemplaires

Le Huawei Mate X, le premier smartphone pliable du constructeur chinois, ne sera commercialisé qu’en 300 000 exemplaires. Dès juillet 2019, Huawei proposera une première fournée de 100 000 unités. Sans surprise, la marque veut en faire une édition limitée,…

Huawei : Vodafone découvre des backdoors dans ses équipements réseau

Vodafone a découvert des backdoors dans les équipements réseau conçus par Huawei. Ces portes dérobées ont été identifiées par la filiale italienne de l’opérateur. Les faits remontant à 2012, Huawei affirme avoir rapidement corrigés ces failles. Selon Bloomberg, ces portes dérobées…