Huawei Mate 20 Pro : iFixit dévoile son module de capteur d’empreintes sous l’écran

Le Huawei Mate 20 Pro écope d’une note de réparabilité iFixit de 4/10, comme ses concurrents tels que l’iPhone XS ou le Pixel 3 XL et pratiquement l’ensemble des smartphones haut de gamme du moment. Néanmoins l’intérêt de ce démontage est ailleurs : il permet de voir comment Huawei a réussi à concentrer autant de technologie dans un espace aussi réduit. Et donne un nouvel aperçu du capteur d’empreintes intégré sous l’écran. 

huawei mate 20 pro ifixit

iFixit a démonté le Huawei Mate 20 Pro, et le résultat est sans appel : avec un score de 4/10, il est représentatif de la difficulté pour les constructeurs de créer des appareils qui agglutinent une quantité croissante de fonctionnalités, tout en rendant le tout facile à réparer. Dans le détail, iFixit loue le fait que de nombreux composants sont modulaires et peuvent être remplacés individuellement (sans avoir à changer par exemple l’ensemble de la carte-mère). Le changement de batterie, l’une des réparations les plus courantes, est également plutôt aisé puisqu’il suffit de démonter la face arrière, et retirer la recharge sans fil et un cache en plastique. L’autre point positif, c’est que Huawei n’utilise que des vis Philips standard.

Huawei Mate 20 Pro : ce démontage d’iFixit montre comment son capteur d’empreintes sous l’écran est intégré

Mais, comme souvent, la colle est partout. Les faces avant et arrière, sont fermement collées au châssis via un adhésif puissant, ce qui augmente le risque de casser le verre de l’une des faces lors du démontage. Casser le verre, en particulier de l’écran, est plutôt catastrophique, puisque cela implique de devoir remplacer complètement cette pièce, qui inclut le scanner d’empreintes sous l’écran. Justement, ce démontage est une occasion rêvée de montrer à quoi ressemble ce capteur d’empreintes. Le dispositif est collé au dessus d’une petite fenêtre qui permet de voir au travers de l’écran – par ailleurs parfois touchés par des problèmes de teinte verte.

iFixit explique qu’il s’agit d’un capteur optique fabriqué par Goodix et non capacitif comme les anciens capteurs d’écran, ou même ultrasoniques, comme la technologie que souhaite intégrer Samsung à ses futurs smartphones. Les ingénieurs expliquent que lorsque l’on pose le doigt sur l’écran, la dalle AMOLED éclaire l’empreinte, et le capteur utilise l’information capturée pour calculer les différentes caractéristiques de l’empreinte scannée.

Lire aussi : Le Huawei Mate 20 Pro se vend 40% mieux que le P20 Pro en Europe

Via
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !