Huawei contournera les sanctions américaines en utilisant uniquement des puces Snapdragon 4G

 

Les activités de Huawei sur le marché des smartphones sont pour l’instant perturbées par les sanctions des États-Unis qui l’empêchent d’utiliser certaines technologies américaines, mais le fabricant chinois aurait trouvé une parade pour continuer à fabriquer des appareils.

Qualcomm Snapdragon
Crédit : Qualcomm

Pour ceux qui ne le savent pas, Huawei est depuis 2019 sous le feu des sanctions américaines qui l’excluent de facto des États-Unis et qui l’empêchent d’utiliser toutes les technologies américaines ainsi que la 5G. Par conséquent, pour ses récents P50 et P50 Pro, Huawei avait par exemple dû utiliser des puces Snapdragon 888 de Qualcomm spéciales, dépourvues de modem 5G.

Selon le leaker Digital Chat Station sur Weibo, le fabricant chinois pourrait de nouveau utiliser cette stratégie en 2022 pour continuer de produire des smartphones. En effet, Huawei chercherait actuellement à se procurer des puces Snapdragon 778G en version 4G, alors que la puce est normalement compatible avec le réseau 5G. Celle-ci serait destinée à la série Huawei Nova 9, dont l’annonce est attendue avant la fin de l’année.

Huawei utilisera un Snapdragon 898 4G de Qualcomm en 2022

Plus tard cette année, Huawei devrait mettre la main sur des puces Snapdragon 898 4G pour ses smartphones haut de gamme. Pour l’instant, nous ne savons pas si celles-ci seront utilisées dans de futurs Huawei P60 et dans un potentiel Mate 50 plus tard en 2022.

Selon un précédent rapport de MyDrivers, le fabricant chinois aurait trouvé la parade pour revenir en force sur le marché des smartphones 5G avec son Huawei Mate 50 Pro. En effet, Huawei pourrait utiliser dès l’année prochaine des puces RF 5G fabriquées en Chine, qu’il combinera avec un Snapdragon 898 4G de Qualcomm. Ainsi, cela permettrait au smartphone de proposer la 5G, puisqu’elle serait offerte par une puce chinoise.

La version classique du Snapdragon 898, qui sera 20 % plus puissante que le Snapdragon 888, devrait être dévoilée en décembre prochain à l’occasion du Snapdragon Tech Summit de Qualcomm, qui se tiendra à Hawaii. Nous en saurons probablement plus à ce moment-là. Pour rappel, le premier smartphone qui utilisera cette puce haut de gamme sera le Xiaomi 12, dont nous connaissons déjà une partie de la fiche technique.

Source :  Digital Chat Station



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !