Huawei : un retour en force sur le marché des smartphones avec le Mate 50 Pro en 2022 ?

 

Le calvaire de Huawei sur le marché des smartphones pourrait bien prendre fin l’année prochaine, si l’on en croit une nouvelle rumeur venue de Chine. En, effet, Huawei aurait trouvé un moyen de contourner les sanctions américaines pour produire un Mate 50 5G.

Huawei P50 Pro
Huawei P50 Pro pour illustration – Crédit : Huawei

Jusqu’à présent, Huawei devait faire face aux sanctions américaines qui l’empêchaient d’exploiter des technologies compatibles 5G pour ses smartphones. Ainsi, Huawei a par exemple dû utiliser des puces Snapdragon dépourvues de modem 5G pour ses récents modèles P50 et P50 Pro, qui ont été dévoilés la semaine dernière.

Les appareils 5G peuvent utiliser deux types d’ondes pour des applications de Radiofréquence (RF) : les ondes acoustiques de surface (SAW) et les ondes acoustiques de volume (BAW). Quelle que soit l’option choisie, la principale technologie du filtre de liaison central des puces RF 5G provient des États-Unis, c’est pourquoi Huawei ne peut pas utiliser de composants compatibles 5G. Cependant, le fabricant chinois aurait trouvé une solution pour contourner ces restrictions.

Le Huawei Mate 50 5G utiliserait une puce RF fabriquée en Chine

Plutôt que d’utiliser des puces RF américaines pour ses smartphones comme le font tous ses concurrents, Huawei pourrait utiliser dès l’année prochaine des puces RF 5G fabriquées en Chine. Cela permettrait au smartphone haut de gamme Mate 50 de Huawei, qui aurait normalement dû sortir d’ici la fin de cette année, d’être compatible avec la 5G.

D’après un rapport de MyDrivers, le Huawei Mate 50 5G pourrait être lancé au deuxième trimestre de 2022, et utiliser un Snapdragon 898. Le prochain processeur haut de gamme de Qualcomm, que nous connaissons pour l’instant sous son numéro de modèle « SM8450 » et son nom de code « Waipo », sera le premier du marché à être gravé en 4 nm.

On peut s’attendre à une amélioration significative des performances par rapport au Snapdragon 888 actuel, puisque la puce utilisera la nouvelle architecture v9 d’ARM. Cette dernière serait près de 30 % plus rapide et enterrerait un peu plus le 32-bits. On devrait voir arriver quelques smartphones équipés du nouveau Snapdragon SM8450 dès le mois de décembre prochain après sa présentation au Snapdragon Tech Summit 2021, et le futur Xiaomi Mi 12 pourrait être le premier d’entre eux.

Source : MyDrivers



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !