Google développe son propre SoC pour ses Chromebooks, comme Apple avec les Macs M1

 

Google continue de s'inspirer d'Apple.  Après avoir intégré son premier SoC maison Google Tensor sur les Pixel 6 et Pixel 6 Pro, le constructeur développerait actuellement une nouvelle puce pour ses prochaines tablettes et Chromebooks.

google soc maison
Crédits : Google

En s'émancipant d'Intel pour le développement des processeurs pour ses Mac M1, Apple a fait des émules. En effet, il semblerait bien que Google ait choisi de poursuivre dans cette voie, comme en l'affirment nos confrères du site Nikkei Asia. Selon leurs sources, Google développe actuellement un processeur maison pour ses prochaines tablettes et Chromebooks sous ChromeOS à venir.

Ces produits, dont les noms n'ont pas encore été dévoilés, devraient être lancés d'ici 2023, d'après des sources proches de la firme de Mountain View. Sans surprise, ces sources expliquent que plusieurs raisons ont poussé à Google à s'engager sur la voie des puces personnalisées. Bien entendu, le choix d'Apple de lâcher Intel pour fabriquer ses propres processeurs Apple Silicon a largement inspiré le géant américain.

Il faut dire que les processeurs ARM, que l'on retrouve habituellement dans nos smartphones et tablettes, intéressent de plus en plus les constructeurs de PC portables. Microsoft a d'ores et déjà manifesté son intérêt pour cette technologie, tout comme Google désormais qui développe actuellement son silicium interne pour l'architecture ARM.

Google s'engage à 100% dans les puces personnalisées

Avec la création de ses SoC personnalisés, Google pourra exercer un plus grand contrôle sur son écosystème, notamment en réalisant des micro-optimisations jusqu'alors impossibles avec un silicium conçu par Qualcomm. En outre, les sources de Nikkei Asia affirment que Google “intensifie également ses efforts” pour construire des processeurs maison pour ses prochains Pixel et d'autres appareils.

En d'autres termes, il est clair que le SoC Google Tensor, qui équipera les Pixel 6 et les Pixel 6 Pro n'est que la première pierre de l'édifice. Pour rappel, le SoC Tensor s'annonce très proche de l'Exynos 2100 des Galaxy S21. Logique, lorsque l'on sait que Samsung est impliqué dans le développement du composant.

Plus précisément, le SoC de Google devrait offrir une puissance similaire à celle du futur Exynos 9855 de Samsung. En interne, les deux processeurs sont évoqués sous le même nom de code : Whitechapel. Bien entendu, nous aurons plus d'informations à ce sujet lors de la présentation officielle des Pixel 6 prévue le 13 septembre 2021 si l'on en croit les dernières rumeurs.

Source : Nikkei Asia



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !