Huawei : c’est la chute libre avec 60 % de smartphones en moins produits en 2021

 

Selon Nikkei, Huawei Technologies aurait notifié à ses fournisseurs que ses commandes de composants pour smartphones chuteront de plus de 60% cette année. Selon des sources, Huawei prévoyait de commander suffisamment de composants pour 70 à 80 millions de smartphones en 2021.

Huawei a vu ses ventes dégringoler en 2021 à cause des fortes restrictions imposées par les sanctions américaines, si bien que le fabricant chinois ne fait même plus partie du TOP 5 des ventes de smartphones. Au total, Huawei aurait vendu 189 millions de smartphones en 2020, mais reverrait ses objectifs à la baisse pour l’année 2021.

Cette année, Huawei aurait demandé 60% de composants en moins à ses fournisseurs, ce qui ne lui permettra de produire qu’environ 70 à 80 millions de smartphones. D’après certains fournisseurs, ces chiffres pourraient être ramenés à 50 millions d’unités seulement, car Huawei n’a pas l’autorisation du gouvernement américain d’importer des composants 5G.

Huawei veut faire pression sur le gouvernement américain pour alléger les sanctions

Concernant les sanctions américaines, Huawei n’a pas dit son dernier mot. Le fondateur Ren Zhengfei souhaiterait négocier avec Joe Biden, et a tout simplement invité le président américain à lui passer un coup de fil. Bien qu’on doute que les États-Unis reviennent sur les décisions de Donald Trump au sujet de Huawei, cette initiative est appuyée par différents fournisseurs, qui essayent activement de convaincre Joe Biden d’alléger les sanctions à l’encontre du fabricant chinois.

Pour l’instant, la situation de Huawei est si délicate que des rumeurs laissaient entendre que Huawei avait l’intention de céder sa division smartphone, mais Huawei s’était empressé de démentir cette information. Le fabricant chinois a plus que jamais l’intention de se concentrer sur ses smartphones haut de gamme.

En novembre, Huawei avait pris la décision de vendre sa filiale Honor à un consortium de plus de 30 sociétés chinoises dans le but d'aider Honor de pouvoir à nouveau recevoir des composants de la part de ses fournisseurs pour construire des smartphones. Le nouveau Honor V40, son premier smartphone sans Huawei, pourra même profiter des Google Services contrairement aux smartphones du géant chinois. Le Google Play Store serait même préinstallé sur la version européenne.

Source : gizchina



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !