Huawei aurait demandé à ses fournisseurs de contourner l’embargo américain

Maj. le 5 mars 2020 à 16 h 47 min

Huawei encouragerait ses fournisseurs à contourner l'embargo mis en place par le gouvernement Trump, accuse Wilbur Ross, le secrétaire américain au Commerce. D’après lui, la firme chinoise demande explicitement à certains partenaires commerciaux américains de violer les lois des Etats-Unis.  

huawei demandé fournisseurs contourner embargo américain

Huawei demande à ses fournisseurs de délocaliser certaines activités dans des pays offshore afin d’échapper aux sanctions du gouvernement américain, assure Wilbur Ross dans une interview accordée à nos confrères de Reuters.

Le secrétaire au Commerce estime que Huawei réagit aux dernières sanctions envisagées par les Etats-Unis. Selon Reuters, Donald Trump envisage en effet de barrer l’accès à 100% des technologies américaines. Washington souhaiterait modifier deux règles présentes dans la législation actuelle afin d’interdire à une firme étrangère de fournir Huawei si elle s’appuie sur n’importe quelle quantité de technologie américaine dans ses produits.

Pour le moment, les Etats-Unis ne peuvent agir que si les produits concernés sont constitués de plus de 25% de technologies américaines. Interrogé sur la question, Wilbur Ross confirme que des changements pourraient âtre apportés à la législation. « C’est un problème que nous commençons à résoudre » souligne Wilbur Ross.

Huawei a « plaidé ouvertement pour que des sociétés délocalisent leur production à l’étranger (NDLR : dans des pays offshore qui échappent à la juridiction des USA), afin de contourner sa mise sur liste noire », tacle Wilbur Ross. « Déplacer un produit pour éviter une sanction est une violation de la loi américaine. Huawei encourage donc les fournisseurs américains à violer la loi » accuse le républicain.

Lire également : victime d’une nouvelle sanction des États-Unis, Huawei porte plainte

Pourtant, Huawei a réduit sa dépendance aux technologiques américaines

Pourtant, Huawei est parvenu en l’espace de quelques mois à trouver de nombreuses alternatives aux composants américains. Le constructeur chinois n’utilise par exemple aucun composant venu des USA dans ses Mate 30 et Mate 30 Pro. De plus, les équipements réseau 5G de Huawei sont « désormais dépouillés de composants venu des Etats-Unis », assure John Suffolk, le principal responsable de la cybersécurité chez Huawei.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Mate 40 : Huawei prépare 4 variantes différentes du flagship

Les Mate 40 se profile à l’horizon. Plusieurs mois avant le lancement de cette nouvelle génération, une fuite révèle que Huawei prépare 4 variantes différentes de son nouveau flagship. Sans surprise, tous les modèles seraient compatibles avec la 5G.   D’après…

5G : la France n’exclura pas Huawei, annonce Bruno Le Maire

La France refuse d’exclure Huawei de son futur réseau 5G, annonce Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie. Contrairement au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, l’Hexagone n’interdira pas les équipements réseau du groupe chinois. Néanmoins, des mesures seront prises afin de…

EMUI 10.1 : Huawei a déployé la mise à jour sur ces 39 smartphones

EMUI 10.1 est d’ores et déjà disponible sur 39 smartphones Huawei et Honor, annonce fièrement la marque chinoise. Le déploiement de la mise à jour sur ces terminaux est en effet arrivé à son terme dans le monde entier. D’autres téléphones pourront…

Huawei P50 Pro : voici à quoi il devrait ressembler

Le Huawei P50 Pro n’arrivera pas avant des mois. Cependant, les premières fuites commencent à apparaître et aujourd’hui, c’est un rendu non officiel se basant sur ces informations qui se montre. On peut y voir un smartphone doté d’un nouveau…