Honor va bientôt lancer des smartphones 5G équipés d’un SoC Qualcomm

 

Honor s'apprête à commercialiser des smartphones 5G alimentés par des puces Snapdragon. Indépendant de Huawei, la firme chinoise serait parvenue à nouer un accord d'approvisionnement avec le fondeur Qualcomm. 

honor rachat huawei

Privé de licence Android et des applications Google suite aux sanctions américaines, Huawei a préféré céder sa filiale Honor à un consortium chinois composé de quarante entreprises. “Huawei ne détiendra aucune action ni ne participera à aucune activité de gestion commerciale ou de prise de décision dans la nouvelle société Honor” affirmait Huawei lors de l'annonce. En plus de dégager 12,8 milliards d'euros de bénéfices, la manoeuvre permet donc à Honor d'échapper aux restrictions imposées par Washington.

Affranchi de Huawei, Honor est donc en mesure de collaborer avec des firmes américaines. Rapidement, Qualcomm a approché la firme chinoise afin de lui proposer des puces Snapdragon pour ses futurs smartphones. Séparé de son ancienne mère, Honor ne peut plus compter sur les SoC Kirin conçus par Huawei, dont la production est d'ailleurs à l'arrêt. Privé de TSMC, le groupe chinois n'est plus capable de développer de nouveaux processeurs pour ses terminaux.

Honor et Qualcomm sont parvenus à un accord

D'après les informations relayées par China Securities News, un média chinois proche du Parti communiste, Honor serait parvenu à un accord avec Qualcomm. Citant des sources venant de la chaîne d'approvisionnement, le média affirme que l'ex filiale devrait rapidement lancer des smartphones compatibles 5G et alimentés par des puces Snapdragon sur le marché. Pour l'heure, on ignore encore de quel SoC il s'agit. Qualcomm dispose en effet d'un large panel de SoC 5G, dont le puissant Snapdragon 888. Orienté milieu de gamme, Honor devrait plutôt miser sur des composants comme le Snapdragon 765G par exemple.

Lire également : Honor pourrait récupérer sa licence Android et installer le Play Store sur ses smartphones

Le deal entre Qualcomm et Honor ne concerne pas le prochain flagship de la marque, le Honor V40 (View 40 en Europe). Attendu le 18 janvier 2021, le smartphone sera alimenté par un SoC Mediatek. Quoi qu'il en soit, Honor nous réserve quelques surprises dans les mois à venir. On attend votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Source : China Securities News



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
honor
Honor : Qualcomm propose à l’ex-filiale de Huawei ses puces Snapdragon

Qualcomm et Honor discutent de l’approvisionnement en puces Snapdragon pour les smartphones de l’ex-filiale de Huawei. Des rumeurs persistantes évoquent déjà un smartphone lancé avec le tout dernier Snapdragon 888. Vous le savez, Honor est en train de se séparer…

huawei vend honor
Huawei a vendu la filiale Honor, c’est officiel

Huawei vient d’annoncer la vente de sa filiale Honor. Acculé par les sanctions américaines, le groupe chinois s’est résigné à se séparer de la marque de smartphones milieu de gamme. Honor est désormais la propriété d’un consortium chinois composé de quarante entreprises….

test honor 20 date sortie
Huawei aurait vendu Honor pour 12,8 milliards d’euros

Huawei aurait revendu Honor pour la somme de 12,8 milliards d’euros. Acculé par les sanctions américaines, le groupe chinois aurait cédé sa filiale à un consortium notamment composé de Digital China. De cette manière, Honor serait en mesure d’échapper aux restrictions imposées…

huawei
Huawei confirmerait bientôt la vente de sa filiale Honor

Huawei se serait déjà débarrassé d’Honor. Il y a quelques jours, le groupe chinois aurait vendu sa filiale à une entreprise de joint-venture détenue par l’Etat chinois. Huawei annoncerait officiellement la nouvelle dans les semaines à venir.  Citant des sources en provenance de Chine,…

honor rachat huawei
Huawei voudrait revendre une partie de sa filiale Honor

Huawei envisagerait bien de revendre une partie de sa filiale Honor. Sous pression, le groupe chinois serait récemment entré en contact avec plusieurs acheteurs potentiels, dont Xiaomi et TCL.  Il y a quelques jours, le célèbre analyste Ming-Chi Kuo affirmait…