Google Traduction : accusé d’homophobie par l’association All Out, Google corrige le tir

Suite à une demande de l’association de défense des droits des personnes homosexuelles All Out, Google a corrigé certaines traductions de son célèbre logiciel Google Traduction. En effet, certains termes étaient traduits par des propos homophobes. Explications.

google accuse homophobie traduction

L’association de défense des droits des personnes homosexuelles a lancé il y a quelques temps maintenant une pétition pour demander à Google de revoir certaines traductions de son service Google Traduction. L’association a constaté que certains termes comme « gay » ou « lesbienne » pouvaient être traduits par des termes insultants, homophobes.

google traduction corrige homophobie

Le président de l’association a même directement interpellé la firme de Mountain View pour agir sur ce point sur Twitter. Et All Out a été entendue puisque Google a fait le nécessaire pour corriger ce problème.

Dès que nous avons été informés que des traductions pour des termes spécifiques donnaient des résultats inappropriés, nous avons immédiatement travaillé à régler ce problème. – Google –

Car chaque jour ce sont des centaines de millions de personnes qui utilisent le service de traduction. All Out a donc salué la réactivité du géant du web connue comme une société pro-égalité.

En fait Google a réagi en deux temps. D’abord, il a corrigé manuellement les problèmes de traduction relevés. Comme l’indique Metronews, ceci a eu pour effet la disparition pure et simple de la traduction de certains mots. Par exemple, “My best friend is gay” a été traduit par “Mon meilleur ami est”. La traduction de “gay” a été tout simplement retirée.

Ceci est en fait dû aux changements de paramètres effectués qui ont bouleversé l’algorithme de Google. Depuis, la firme de Mountain View a pu corriger une seconde fois le tir et tout est rentré dans l’ordre. Dans tous les cas de figure, Google a démontré une fois de plus qu’il portait une attention particulière à l’égalité de tous et s’est montré très réactif suite aux alertes de l’association All Out.

Via

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Sites pirates
LiquidVPN : une plainte accuse le VPN d’encourager le piratage

LiquidVPN, un service de VPN basé aux Etats-Unis, est dans le viseur de plusieurs sociétés de production. Les ayant droit accusent le service d’avoir sciemment encouragé ses utilisateurs à télécharger illégalement des séries et des films sur des sites pirates….

minecraft appareil photo
Un petit génie transforme son appareil photo pour jouer à Minecraft

On sait désormais qu’il est possible de jouer à Minecraft sur un appareil photo. Plus précisément, ce dernier peut héberger un serveur, sur lequel on peut ensuite se connecter à partir d’un PC. Le programmeur turtius explique comment il s’y…

microsoft teams mode presentateur
Microsoft Teams vous permet de jouer les journalistes TV pendant vos réunions

Microsoft va apporter prochainement plusieurs modifications à Teams, son service de visioconférence. En premier lieu, le mode Présentateur permettra à l’utilisateur de changer l’emplacement du contenu. En outre, Microsoft va améliorer l’intégration de PowerPoint dans Teams grâce au mode PowerPoint…

smartphone sommeil
Pourquoi les smartphones sont une catastrophe pour le sommeil

Il y a bel et bien un lien entre le manque de sommeil et l’utilisation de smartphones. Dans une étude publiée dans Frontiers in Psychiatry, des chercheurs ont même découvert que l’addiction à ces derniers joue un rôle prédominant dans…

windows xp fond ecran
Windows XP : la colline verdoyante qui sert de fond d’écran existe vraiment

Le fond d’écran le plus célèbre est sans doute celui de Windows XP, une histoire relativement insolite se cache derrière cette image représentant une colline verdoyante qui a fait la richesse de son photographe. En effet, Microsoft a mis le paquet pour mettre la main sur les droits d’auteur et pouvoir le proposer au sein de son système d’exploitation.