Google Maps aide la police à retrouver un mafieux en cavale depuis 20 ans

 

Après s’être échappé de prison en 2002, un ancien mafieux s’est fait rattraper par les forces de l’ordre 20 ans plus tard. Faute d’inattention ? Témoignage anonyme ? Rien de tout ça. Le criminel s’est fait photographier à son insu par Google Maps, cliché ensuite retrouvé par la police qui a alors lancé une enquête.

police
Crédits : Unsplash

Il n’est pas rare de trouver certaines étrangetés sur Google Maps. Photos insolites, îles rayées de la carte voire un immense trou noir au milieu de l’océan… Depuis années, le service offre foison de curiosités qui se retrouvent bien souvent dans des compilations et autres forums de détectives en herbe. À force de parcourir la planète, la voiture photographe a eu de multiples occasions de capturer des clichés étonnants.

Au point que l’on peut se demander s’il serait possible de pister une personne grâce à l’outil. La réponse est oui. Oubliez tous les scénarios de films policiers : le meilleur enquêteur, c’est Google. C’est en effet grâce à Maps que la police est parvenue à attraper un fugitif qui s’était fait la malle il y a 20 ans. Et pas n’importe quel fugitif : un ancien mafieux en cavale après s’être échappé de prison.

20 ans plus tard, il se fait rattraper à cause de Google Maps

C’est en 2002 que Stidda, surnom du membre de la mafia sicilienne Gioacchino Gammino, s’échappe de la prison de Rebibbia, à Rome. L’année suivante, il est condamné à la prison à perpétuité pour meurtre. Seulement voilà, Gammino est introuvable. Un problème de taille qui durera jusqu’en 2019, lorsque la police tombe sur une photo dans Google Maps qui ressemble étrangement au fugitif.

Sur le même sujet : Google Maps permettra d’accéder plus facilement à vos adresses préférées

Deux années d’enquête plus tard, Gaminno se fait finalement arrêter à Galagar, une ville espagnole proche de Madrid, à l’âge de 61 ans. « Le photogramme nous a permis de confirmer l’enquête que nous développions de manière traditionnelle », a déclaré Nicola Altiero, directeur adjoint de l’unité de police anti-mafia italienne. Le criminel est actuellement incarcéré en Espagne. Il devrait être transféré en Italie d’ici la fin du mois de février.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !