Gilets Jaunes : sur Facebook, un compteur officiel recense tous les manifestants de France

Maj. le 29 novembre 2018 à 18 h 59 min

Les Gilets Jaunes ont mis en place un compteur officiel sur Facebook. Le groupe vise à recenser la totalité des manifestants de France pour proposer une alternative aux chiffres du ministère de l’Intérieur. Aux dernières nouvelles, le groupe recense déjà 1 500 000 Gilets Jaunes. Peut-on vraiment se fier aux chiffres de ce compteur officiel ? 

gilets jaunes facebook compteur officiel recense manifestants france

« L’état veut des chiffres….. En vous inscrivant ici vous participerez à montrer le nombre OFFICIEL DE GILET JAUNE » explique la description du groupe Facebook « Compteur officiel de Gilets Jaunes », créé le 27 novembre 2018 par un certain Matt Fournier, un militant résident à Paris.

Un groupe Facebook compte tous les Gilets Jaunes de France

« AUCUNE PUBLICATION….. JUSTE UN CHIFFRE » précise la description. Sur le groupe, vous ne trouverez ni appels au blocage ni vidéos ou photos militantes. Le groupe n’a qu’un but : compter le nombre de Gilets Jaunes éparpillés dans toute la France.

Les manifestants émettent en effet de sérieux doutes sur la véracité des chiffres communiqués par le Ministère de l’intérieur. Le comptage officiel a dénombré 285.000 militants le 17 novembre contre 81.000 samedi 24. Mardi 27 novembre, le Ministère ne comptait plus que 12.000 Gilets Jaunes. « Il y a toujours bien un socle d’au moins 10 000 irréductibles, les plus déterminés » assurait Sophie Neumayer, journaliste chez France Info, mercredi 28 novembre.

Certains accusent le Ministère de manipuler les chiffres afin de réduire l’ampleur du mouvement. « Les Français découvrent par millions la manipulation des chiffres de participation et la dramatisation à laquelle se livre le pouvoir à chaque occasion » assenait sur Twitter Jean-Luc Mélenchon, dirigeant de la France Insoumise, le 17 novembre 2018, premier jour de la mobilisation.

Peut-on se fier aux chiffres du « compteur officiel des Gilets Jaunes » ?

Chaque membre du groupe compteur officiel est donc considéré comme un manifestant du mouvement. On peut donc émettre certains doutes sur la pertinence de ce compteur. Tous les membres sont-ils ou ont-ils été présents sur les blocages ou s’agit-il de simples sympathisants ?

De nombreux internautes assurent ne pas pouvoir rejoindre le compteur et assure que l’inscription est bloquée par Facebook.  » Je n’arrive pas à demander à être ajouté » peut-on lire. « Il semble que vous n’avez pas utilisé cette fonctionnalité correctement en allant trop vite. Vous n’êtes plus autorisé à l’utiliser » annonce Facebook lorsque vous cliquez sur le bouton « rejoindre la page ».

Sans surprise, certains Gilets Jaunes accusent Facebook de vouloir censurer le compteur officiel. « C’est une censure facebook à la demande des vestes bleues ? » théorise un militant en référence aux forces de l’ordre. Ce n’est pas la première fois que des militants accusent le réseau social de vouloir museler le mouvement. Au début de la mobilisation, des Gilets Jaunes accusaient Facebook d’avoir sciemment supprimé des posts et des groupes.

Pour pouvoir s’inscrire au groupe de comptage, il suffit pourtant qu’un de vos amis Facebook vous y ajoute.  De nombreux membres encouragent ainsi les Gilets Jaunes à accepter n’importe quelle demande d’amis pour gonfler les chiffres du groupe. Nous avons par exemple été ajouté par un membre après lui avoir envoyé une simple demande d’amis. Dans ces conditions, les chiffres revendiqués ne peuvent pas être considérés comme fiables.

Lire aussi : sur Facebook et Twitter, des internautes dénoncent les dérives des Gilets Jaunes

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook peut carrément prédire tous vos déplacements !

Facebook est capable de deviner à quel endroit ses utilisateurs vont se rendre, révèle un brevet déposé par le réseau social. En utilisant votre géolocalisation, combinée à la liste des lieux où vous vous êtes déjà rendu, Facebook peut prédire…