Le Galaxy X n’est pas le premier smartphone à écran pliable : voici l’étonnant FlexPai, à 1140 euros

Maj. le 9 novembre 2018 à 16 h 29 min

Le Galaxy X n’est finalement pas le premier smartphone à écran pliable officiellement annoncé. Rouyu Technology a présenté le FlexPai, un mobile vendu à partir de 1140 euros et dont le prix grimpe jusqu’à 1620 euros pour la version 8 Go de RAM et 512 Go d’espace de stockage. Pas sûr que grand monde souhaite investir dans cet appareil cependant. 

flexpai smartphone pliable

Rouyu Technology vient d’officialiser son smartphone à écran pliable, le FlexPai, rapporte le média chinois ITHome. Il s’agit du premier appareil du genre à bénéficier d’un lancement en bonne et due forme. On se rappelle que Lenovo avait présenté un smartphone et une tablette pliables dès 2016, mais il s’agissait surtout de prototypes loin d’être prêts pour la commercialisation. Plus récemment, à l’occasion du MWC 2018 de Barcelone, nous avions pu prendre en main le ZTE Axon M, un smartphone à deux écrans finalement assez peu pratique. Et nous pensions avoir un premier véritable aperçu d’un tel mobile le 7 novembre 2018 avec une première apparition officielle du Galaxy X, lors de la Samsung Developer Conference. Mais le constructeur sud-coréen s’est finalement fait devancer de quelques jours.

Le FlexPai devance le Galaxy X, mais pour la qualité on attend Samsung

D’après Ice Universe, le FlexPai est équipé d’un SoC Snapdragon 855 (qui pourrait aussi s’appeler Snapdragon 8150), une puce qui n’a même pas encore été annoncée par Qualcomm. On comprend donc que la sortie du smartphone ne sera pas immédiate et que le calendrier de cette présentation a été choisi seulement pour devancer Samsung et la concurrence, Huawei devant aussi sortir un smartphone pliable en 2019.

Pour le reste de la fiche technique, toutes les informations n’ont pas été communiquées. On sait qu’il embarque un double capteur photo 16 + 20 MP, un écran de 7,8 pouces et qu’il bénéficie d’une technologie de recharge rapide permettant de passer de 0 à 80% de batterie en une heure. Nous vous invitons à consulter la vidéo de prise en main ci-dessous publiée par Ice Universe pour vous faire une idée de la proposition que constitue le mobile. L’interface logicielle a l’air d’avoir du mal à s’intégrer avec le hardware et ceci nous conforte dans l’idée que ce FlexPai sort dans la précipitation. On attend une bien meilleure expérience utilisateur sur le Galaxy X.

ITHome prétend que le « premier smartphone pliable au monde » sera en vente dès le 1er novembre 2018, sans préciser s’il s’agit simplement d’une précommande ou pas. On imagine qu’il est tout bonnement impossible que Rouyu Technology puisse honorer des expéditions dès à présent. Côté prix, c’est cher, forcément. Après conversion, et donc sans prendre en compte les taxes, le FlexPai est proposé au tarif de 1140 euros pour la variante 6 Go de RAM et 128 Go d’espace de stockage, 1270 euros pour 8 Go / 256 Go et 1650 euros pour 8 Go / 512 Go. On ne va pas dire cela souvent, mais à ce prix là, l’iPhone XS Max est certainement un meilleur investissement.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…

Huawei : des opérateurs refusent de vendre ses smartphones 5G

Huawei continue d’encaisser les répercussions du décret de Donald Trump. Lâché par ses fournisseurs et banni d’Android, le constructeur chinois doit maintenant faire face à l’abandon de certains opérateurs britanniques, japonais et taïwanais. Une poignée de télécoms refusent en effet…

Samsung prépare un zoom optique x5 pour rivaliser avec Huawei

Samsung vient d’annoncer la production de masse d’un module photo équipé d’un zoom optique x5. Grâce à ce nouveau composant, le constructeur sud-coréen cherche à rivaliser avec Huawei, qui est devenu depuis son P20 Pro le roi de la photo…

Huawei demande à l’Europe de l’aider contre les États-Unis

Huawei se cherche des alliés dans la guerre qu’il est en train de mener face aux États-Unis. Le groupe chinois tente de convaincre l’Union Européenne de l’aider, arguant notamment que les Américains n’hésiteront pas à s’en prendre à d’autres entreprises…