Fiat compte devenir le roi des citadines électriques à bas prix

 

Alors que de nombreux constructeurs se détournent progressivement de ce segment, notamment en raison des normes antipollution de plus en plus sévères, Fiat compte bien s'imposer sur le marché des petites citadines. Pour ce faire, la marque italienne va s'appuyer sur l'électrique.

fiat 500e electrique
Crédits : Fiat

Comme de nombreux constructeurs, Fiat a entamé l'électrification de son offre. Dans certains pays, la marque italienne est d'ailleurs allé plus loin en bannissant les véhicules thermiques. C'est par exemple le cas au Royaume-Uni, où Fiat a mis à la vente de voitures diesel et essence depuis ce 1er juillet 2022.

Et si l'entreprise, qui appartient depuis un an au groupe Stellantis, proposait jusqu'alors des modèles hybrides comme la 500X Hybrid et la Tipo CROSS Hybrid, elle a maintenant pris le virage de l'électrique à 100% avec la Fiat 500e. La petite citadine électrique connaît d'ailleurs un succès retentissant en France et sur d'autres marchés. Dans l'Hexagone, elle s'est imposée en tête des ventes en avril 2022 ainsi qu'en mai 2022.

Ce 17 novembre 2022, la marque a d'ailleurs annoncé le lancement en 2024 de la Fiat 500e sur le territoire américain, une preuve supplémentaire de la confiance que porte Fiat dans son modèle. Or, nous venons d'apprendre que Fiat compte bien poursuivre ses efforts pour s'imposer sur le segment des petites citadines, comme l'a révélé le patron du constructeur Olivier François dans un entretien auprès d'Autocar.

Fiat veut devenir le roi des petites citadines électriques

En effet, le cadre a confirmé que FIAT continuera à s'investir dans les segments A et B, que ce soit avec des modèles thermiques et électriques. À première vue, cette stratégie peut sembler risquer. Il faut dire que de plus en plus de constructeurs ont choisi d'abandonner ce marché, en raison notamment des normes antipollutions de plus en plus exigeantes. Pour rester dans les clous, les fabricants n'ont pas d'autres choix que d'augmenter les prix de ces petits modèles, ou bien de rogner sur leur marge. L'un comme l'autre, ce n'est plus intéressant.

Parmi les exemples récents, il y a Peugeot et Citroën qui ont arrêté la production des C1 et 108, ou encore Ford qui a confirmé la fin de carrière de la Fiesta dès 2023. Mais comme dit plus haut, Fiat veut naviguer à contre-courant. Un nouvelle petite citadine, qui s'appuiera sur la base de la Peugeot 208, sera lancée en 2023 en thermique et en électrique.

Toutefois, le patron de Fiat est conscient qu'il ne pourra pas casser les prix dans l'immédiat avec une citadine électrique. Pour cause, la Fiat 500e se négocie en France aux alentours des 30 000 euros ! Pour espérer faire baisser la facture sur les prochains modèles, Olivier François compte s'appuyer sur les éléments techniques et technologiques désormais à sa disposition en tant que filiale de Stellantis. On pense notamment à Citroën, qui a présenté récemment le concept-car Oli, qui doit ouvrir la voie à des véhicules électriques plus abordables.

Source : Automobile Propre



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !